Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Etiquetage Energie/CO2 : les consommateurs veulent une information ''vérifiée et simplifiée''

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Le département Environnement et Développement durable du cabinet d'audit et conseil Ernst & Young a publié hier une étude visant à donner des ''pistes pour un étiquetage environnemental lisible et efficace''.

Le Grenelle de l'environnement prévoit un affichage environnemental obligatoire des produits de grande consommation au 1er janvier 2011. L'objectif de l'étude était de mesurer les préférences des consommateurs face à différentes options d'étiquetage environnemental.

Plus de 300 consommateurs ont ainsi été interrogés sur 5 composantes de l'étiquette : le libellé de l'indicateur (émissions de CO2, climat), l'unité de l'indicateur (100gCO2, etc) ou encore la présentation graphique. Les tests ont été effectués à partir de valeurs d'analyse de cycle de vie (ACV) deux produits de consommation courante : un produit d'entretien et une paire de chaussure.

Selon l'étude, les composantes de l'étiquette n'ont pas toutes la même importance aux yeux du consommateur. 40% des personnes interrogées attachent le plus d'importance à l'unité de mesure choisie (valeur brute, note ou ratio en %). 23% des sondés préfèrent les notes (A, B, C,…) qui fournissent en elles-mêmes une évaluation de la performance du produit. Seules 3% des personnes interrogées optent pour le libellé des indicateurs (émissions de CO2, etc.)

L'ensemble du panel interrogé exprime le besoin d'un repère visuel déjà connu et familier et, à l'instar des étiquettes ''énergie'' des appareils électroménagers, leur préférence va à l'histogramme, souligne Ernst & Young.

Si les consommateurs français préfèrent une information vérifiée par un organisme indépendant, ils rejettent l'étiquette technique au profit d'un étiquetage simplifié et engagé, conclut l'étude.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager