En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le développement du stockage de carbone n'est pas assez rapide selon l'AIE

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
À l'occasion de la réunion du G8 qui se tient en juin à Muskoka au Canada, l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) appelle au développement de la technologie de capture et stockage du carbone (CCS).
Lors du sommet d'Hokkaido en 2008, les pays du G8 avaient annoncé que 20 projets de démonstration de CCS à grande échelle devraient être lancés d'ici 2010, pour un déploiement commercial d'ici 2020. Chargée d'évaluer les progrès réalisés, l'AIE constate que deux ans après, des progrès significatifs ont été réalisés vers la commercialisation des technologies de CCS.
Au cours des deux dernières années, les gouvernements ont pris des engagements financiers substantiels, atteignant plus de 26 milliards de dollars pour faciliter le lancement d'une quarantaine de projets. ''Ce niveau d'engagement est très prometteur, car le soutien gouvernemental est essentiel aux projets'', estime Nobuo Tanaka, directeur de l'AIE.

L'analyse de l'AIE réalisée avec l'appui du Carbon Sequestration Leadership Forum (CSLF) et du Global CCS Institute, identifie 80 projets de CCS à grande échelle en cours de développement de par le monde. L'AIE remarque de gros efforts aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Union européenne, en particulier au Royaume-Uni. Des projets sont également en cours de développement en Chine et au Moyen-Orient.

Mais l'objectif fixé en 2008 demeure un défi selon l'AIE qui exigera que les gouvernements et l'industrie accélèrent la cadence. L'agence réitère par conséquent ses conseils déjà formuler en octobre 2009 dans son IEA CCS Technology Roadmap : développer 100 projets de CCS d'ici 2020, dont la moitié dans les pays en développement et mettre en place des cadre législatif et réglementaire.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager