En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La chaleur britannique renouvelable à côté de ses pompes

Energie  |    |  Victor Roux-Goeken Actu-Environnement.com
Au Royaume-Uni, la mauvaise installation des pompes à chaleur bride leur efficacité et leur intérêt en tant qu'énergie renouvelable, selon une étude publiée mercredi 8 septembre et réalisée par l'Energy saving trust, fondation britannique à but non lucratif cofinancée par le gouvernement et le secteur privé.

Approuvée par un comité de lecture et se voulant comme la plus ambitieuse du genre, l'étude s'est penchée début 2009 sur 83 installations dans tout le pays pendant un an. Seuls 13% des installations testées dépassaient un coefficient de performance (COP) énergétique de 3, considéré comme le niveau de performance optimal. Surtout, le COP de 80% des installations se situait sous 2,6, seuil à partir duquel la chaleur fournie par une PAC ne peut plus être considérée comme renouvelable*.

L'Energy saving trust met en cause le trop grand nombre d'entreprises intervenant dans l'installation d'une PAC, les systèmes mal dimensionnés, les contrôles trop compliqués ainsi que le manque de formation et de discipline de leurs utilisateurs.



*Le coefficient de performance est le rapport entre la quantité d'énergie restituée par la pompe à chaleur et l'énergie consommée pour réaliser cette restitution, selon EurObserv'ER. Une PAC qui produit 3 kWh de chaleur pour une consommation de 1 kWh électrique a donc un COP égal à 3. Plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur est performante. Une PAC ayant un COP de 2,58 dépasse à peine le seuil de rentabilité en énergie primaire, une consommation électrique d'1 kWh se traduisant par une production d'énergie thermique de 2,58 kWh.

Réactions1 réaction à cet article

 
Qui peut le plus, peut le moins.

Merci pour cette info.

Une chose me gêne pourtant dans ce papier : "[...] (COP) énergétique de 3, considéré comme le niveau de performance optimal."

"Optimal" par rapport à quels critères ?

Autre chose, il n'eut pas été inutile de préciser qu'on parle ici de coefficient de performance annuel.

Flash | 24 septembre 2010 à 12h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager