En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La production mondiale de blé et de maïs affectée par les changements climatiques

Gouvernance  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

La revue Science a publié jeudi 5 mai 2011 une étude sur les tendances climatiques et la production mondiale de céréales depuis 1980, selon laquelle le blé et le maïs aurait vu leur production baisser à cause des changements climatiques.

Depuis 1980, la production mondiale de maïs et de blé a diminué de 3,8% et 5,5% respectivement, estiment les trois auteurs de l'étude David Lobell et Justin Costa-Robert de l'Université Stanford en Californie et Wolfram Schlenker de l'université de Columbia à New York. Ils estiment que cette baisse de production serait responsable d'une hausse de 6% des prix alimentaires depuis 1980.

Quant à la production de soja et de riz, les résultats de l'étude indiquent que les gains de production constatés dans certaines zones compensent les réductions de production constatées par ailleurs.

"Les tendances climatiques dans certains pays sont suffisamment importantes pour effacer une portion importante des augmentations des rendements moyens liés aux progrès techniques, aux gains de fertilisation associés au CO2 et à d'autres facteurs", notent les auteurs de l'étude.

Enfin, la Russie figure parmi les pays les plus touchés, avec une chute de la production de l'ordre de 15 %, alors que le Brésil, la Chine, la France et l'Inde n'ont enregistré que de faibles baisses de production de maïs.

Réactions2 réactions à cet article

 

par expérience, j'attribuerai la baisse des rendements par une fatigue des sols : surexploitation. Je n'ai jamais retrouvé les rendements du début des années 80 quand j'ai remis en culture des terrains abandonnés...

DL | 11 mai 2011 à 22h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Donc si on pousse le raisonnement un peu plus loin : sachant que les exploitations utilisant des OGM sont parmi les plus émettrices de gaz à effet de serre, elles font donc parties de celles participant le plus au réchauffement climatique et donc à la diminution de la production mondiale...

utilisation d'OGM = diminution de la production mondiale ? Et hop le seul argument "valable" pour l'utilisation des OGM tombe...

freud | 12 mai 2011 à 11h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager