En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les universités françaises consomment en moyenne 300 kWh/m2/an

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
La Conférence des présidents d'universités (CPU) et la Caisse des Dépôts ont présenté hier une cartographie Energie-CO2* des universités françaises, qui avec 18 millions de m2 (dont 4,5 millions pour le logement étudiant), représentent le tiers des bâtiments publics du pays.

Cette étude réalisée dans le cadre du Grenelle Environnement, dresse un état des lieux de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre (GES, principalement carbone) du parc universitaire. 50 établissements universitaires, 13 grandes écoles et 8 Crous ont répondu à l'enquête menée entre septembre 2008 et février 2009, soit un taux de réponse de 61 %.

L'étude révèle une moyenne nationale des consommations d'énergie et émissions de GES qui positionne le parc universitaire en catégorie D sur l'étiquette normalisée de performance énergétique des bâtiments publics (300 kwh/m2/an et 31 kg de CO2/m²/an). L'enquête observe des performances relativement médiocres en moyenne (...)et très disparates par bâtiments. Les universités françaises consomment en moyenne 300 kWh/m2/an contre 240 pour les bâtiments en France et entre 80 et 110 pour les bâtiments neufs.

Pour aider les universités à piloter la rénovation énergétique de leurs bâtiments, la Caisse des Dépôts et la CPU mettent ainsi à leur disposition la cartographie mise en ligne sur www.cartoco2campus.fr et le logiciel ''StratEnergieCO2'', module de planification de l'amélioration des performances énergétiques des universités.

Rappelons que le Grenelle de l'environnement prévoit notamment de réaliser un audit des bâtiments de l'Etat et de ses établissements publics d'ici à 2010 et a comme objectif de réduire de 40% les consommations d'énergie et de 50% les émissions de GES dans un délai de 8 ans. Un '' plan vert'' pour les campus est également prévu pour la rentrée 2009.


* Le projet de cartographie Energie-CO2 a associé également l'Association des responsables immobiliers universitaires (ARTIES), l'ADEME, les universités pilotes J. Fourier (Grenoble), Versailles St-Quentin et Angers, ainsi que la Direction générale de l'Enseignement Supérieur.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager