En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les députés européens constatent de graves lacunes dans l'application du réseau Natura 2000

Biodiversité  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Selon une étude1 réalisée à la demande des eurodéputés du Groupe des Verts/ALE et présenté aujourd'hui en commission des pétitions du Parlement européen, la directive relative à la mise en place du réseau Natura 2000 n'est pas correctement appliquée par les Etat membres.

Une étape essentielle dans la mise en place du réseau consiste à désigner les sites qui présentent une importance particulière pour la conservation de la biodiversité et qui de ce fait réclament un régime spécial de protection. Or, les auteurs de l'étude constatent que de nombreux Etats membres n'ont pas terminé l'étude de leurs sites et que pour ceux identifiés l'évaluation des impacts des infrastructures n'a pas été réalisée correctement. ''L'étude a pointé de graves insuffisances dans la gestion des sites dans le réseau Natura 2000, avec des prises de décisions non transparentes, des évaluations insuffisantes des effets probables des projets et de l'urbanisation importante sur ces sites'', commente Sandrine Bélier, eurodéputée du Groupe des Verts/ALE et membre de la commission des pétitions. Concernant plus spécifiquement le cas de la France, l'eurodéputée française cite plusieurs projets incriminés par l'étude comme les grands chantiers routiers de l'agglomération orléanaise ou encore l'urbanisation programmée des marais salants de Guérande.

''Les griefs émis par les auteurs de l'étude sont extrêmement préoccupants,'' ajoute-t-elle.''Si, au-delà des discours médiatiques, certains pays de l'Union, dont la France, s'obstinent à ne pas remplir leurs obligations environnementales et humaines, et que la Commission Barroso continue à fermer les yeux sur ces pratiques, c'est l'Arche de Noé que l'on condamne à couler et les citoyens avec'', prévient l'eurodéputée.

Réactions1 réaction à cet article

 
natura 2000

C'est bien que l'UE se penche sérieusement sur les lacunes de certains pays de l'UE car c'est + que des lacunes, c'est une mauvaise volonté évidente pour x raisons politico-économiques. En tant que chargée de mission Natura 2000 en PACA depuis 9 ans, j'y ai laissé ma santé...on fait...malgré tout...ce qu'on peut avec des agents des services de l'Etat au top cependant! mais la Directive est peu respectée pas plus que les lois Montagne ou Littoral d'ailleurs.

Sylvie | 21 avril 2010 à 09h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager