Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les eurodéputés demandent plus de contrôles des fonds destinés au démantèlement des centrales nucléaires

Gouvernance  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

Dans une résolution adoptée en séance plénière, les députés européens demande à la Commission européenne de coordonner l'utilisation des fonds destinés au démantèlement des anciennes centrales nucléaires des pays de l'Europe de l'Est. Les députés s'inquiètent en effet des retards accumulés et du manque général de coordination.

La Lituanie, la Slovaquie et la Bulgarie reçoivent des fonds de l'Union européenne pour gérer le démantèlement de trois centrales nucléaires anciennes. Dans le cadre du budget 2007-2013, l'aide de l'Union européenne devrait atteindre 1,367 milliard d'euros pour la centrale d'Ignalina en Lituanie, 613 millions pour la centrale de Bohunice en Slovaquie et 868 millions pour celle de Kozloduy, en Bulgarie. Les programmes d'aide couvrent des mesures de soutien au déclassement (notamment, traitement des déchets et décontamination des combustibles), l'énergie (amélioration de la sécurité de l'approvisionnement en énergie et modernisation de l'infrastructure) et les conséquences sociales (aide à la sécurité et reconversion du personnel des centrales).

Les eurodéputés s'interrogent également sur la part des fonds affectés à des projets énergétiques qui ne sont pas directement liés aux trois centrales nucléaires. Ils demandent par conséquent à la Cour des comptes de se pencher sur le sujet. Un rapport est attendu pour l'automne prochain.

Réactions3 réactions à cet article

 

Bruler des billets de banque ou alimenter des fonds mafieux.
les eurodéputés ont malheureusement parfaitement raison! Il serait intéressant d'expertiser exactement ou vont les fonds versés. IL y a fort à parier que ces fonds alimentent des intermédiaires qui s'en mettent plein les fouilles au passage...sur le dos des contribuables

arthur duchemin | 06 avril 2011 à 11h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Cote gestion des fonds: l'idee meme d'un suivi est interessante! Le fait d'en parler maintenant surtout. Mais on peut aussi s'interroger sur des sommes beaucoup plus importantes...

cote pollution et risques ... quand comparera-t'on les choses en les mettants a plat!
Au Japon, qui oserait serieusement dire que le risque est nucleaire quand on voit toutes les cuves de produits chimiques broyees par le tremblement de terre ou le tsunami (sans parler de tout ce qui est parti en mer avec le retrait de l'eau.... regardez les videos et comptez... il y a plethore!). Pour memoire Fukushima, qu'on s'y prenne de n'importe quelle maniere pour calculer ne fera pas plus de morts que durant le tremblement de terre. Les poissons ne seront pas inconsommables du fait de l'iode (qui disparait rapidement) ou du cesium mais bien par tous les produits chimiques deverses sur 400 km de cote! (sans parler des pollutions des nappes et rivieres)

Pour memoire, la balance commerciale des 27 est deficitaire de 300 milliards d'euros annuellement (surtout a cause du petrole et du gaz) [dont 60 pour la France]. Pour nos enfants, il va peut etre falloir faire quelque chose, non? Sans le nucleaire -- comme l'Allemagne le propose, ce sera pire! [au passage Merkel compte sur l'electricite francaise... pas chere pour les grosses boites et renvendra de l'electricite chere aux clients de base francais -- lois nome et re-allocation de l'hydroeletrique]

Bonne journee

Sebastien

RSP | 06 avril 2011 à 15h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Precision: Fukushima, tout compris, ce sera au pire les morts qu'il y a eu sur place durant le tremblement de terre, y compris en prenant en compte les rejets... Soir 2 ou 4 personnes suivant les sources.
Par contre, la pollution chimique issue du tremblement de terre et du tsunami est de toute autre nature.

RSP | 06 avril 2011 à 16h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Unité de désemballage des biodéchets sur camion de démonstration itinérant MAVITEC Green Energy