En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Europe 2020 : la Commission européenne propose une nouvelle stratégie économique

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
''Pour sortir de la crise et préparer l'économie de l'UE pour la décennie à venir'', la Commission européenne a présenté hier sa nouvelle stratégie économique.

Baptisée Europe 2020, elle repose sur trois grands moteurs de croissance : une croissance intelligente (promouvoir la connaissance, l'innovation, l'éducation et la société numérique), une croissance durable (rendre notre production plus économe en ressources tout en dopant notre compétitivité) et une croissance inclusive (renforcer la participation au marché du travail, l'acquisition de compétences et la lutte contre la pauvreté). ''Nous devons bâtir un nouveau modèle économique fondé sur la connaissance, une économie sobre en carbone et des taux d'emplois élevés'', a commenté le président Barroso dans un communiqué.

Cinq objectifs quantitatifs sont proposés : remonter le taux d'emploi à au moins 75 % (aujourd'hui, seulement 69 % de la population en âge de travailler occupe un emploi), consacrer 3 % du produit intérieur brut à la recherche et au développement, atteindre les objectifs dits «20/20/20» en matière de climat et d'énergie, la réduction du taux d'abandon scolaire à moins de 10 % assortie de l'augmentation du taux d'obtention d'un diplôme de l'enseignement supérieur à plus de 40 % et enfin une réduction de 20 millions du nombre de personnes menacées de pauvreté.

La Commission propose encore 7 initiatives phares dont la mise en œuvre devra être garantie à tous les niveaux européens, nationaux et locaux. Elles portent sur l'innovation, l'enseignement, le numérique, une Europe économe en ressources, sur le développement d'une politique industrielle, sur la modernisation du marché du travail et sur la mise en place d'une plate-forme européenne contre la pauvreté.

Réactions2 réactions à cet article

 
Enfin l'emploi plutot que la concurrence

Serait ce que la concurrence , sur les annuaires & pages jaunes par exemple , n'est plus la priorité de l'Europe ?
L'Europe des chomeurs et des pauvres commence a inquiéter ?
Les crises ont le mérite de provoquer des remises en causes ....
L'homme au centre des préoccupations ?

Anonyme | 04 mars 2010 à 22h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Débarasser l'économie de la finance spéculative.

Quelques remaeques :
1 - On reconnait enfin que le chômage est important ; plus de 30% de la population en age de travailler !
2 - Il serait indispensable de canaliser l'économie vers des activités utiles et donc de lutter efficacement contre toute spéculation financière par l'établissement d'une taxe genre "Tobin"
3 - Pour lutter contre la pauvreté il serait bon de définir un éventail des rémunérations admissible après impôt.
4 - Il n'est pas question de taxe carbone. C'est cependant une mesure indispensable pour une nouvelle stratégie économique, à condition qu'elle soit effectivement dissuasive.

FH | 05 mars 2010 à 12h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager