Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Eutrophisation : la rivière Loue nécessite un plan d'action urgent

Eau  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Le comité de bassin Rhône-Méditerranée alerte sur l'état de la rivière Loue (25) "qui connaît depuis quelques années une mortalité anormale de poissons et un développement d'algues toxiques (cyanobactéries)" et appelle à lancer une opération de lutte contre l'eutrophisation.

Pour cela, il "compte sur la commission locale de l'eau haut Doubs – haute Loue, auteur d'un schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE), pour guider l'action et encourage la création de la conférence départementale de la Loue et des rivières comtoises prévue, sous leur double présidence, par le préfet et le président du conseil général du Doubs", indique le communiqué publié par l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse.

Agir sur les eaux usées, l'épandage agricole et le couvert des berges

Réuni le 14 décembre dernier, le comité de bassin a défini les priorités d'une campagne de reconquête de la qualité de la rivière. Tout d'abord, faire baisser les apports de phosphore et de nitrates, à l'origine de l'eutrophisation. "Des tapis d'algues colmatent le fond de la rivière et consomment l'oxygène la nuit, ce qui nuit à la faune aquatique. Ces végétaux sont nourris par les excès de phosphore et d'azote venus des élevages et des eaux usées domestiques, qui persistent malgré tous les efforts déjà engagés par les agriculteurs et les collectivités", indiquait en octobre 2012 le conseil scientifique dans un avis sur l'état de la Loue. Il s'agit de rénover les réseaux de collecte des eaux usées, avoir recours à des traitements plus poussés dans les stations d'épuration et mieux contrôler l'assainissement non collectif. Les agriculteurs doivent quant à eux avoir recours aux bonnes pratiques en matière d'épandage, qui passent par un arrêt complet pendant la saison morte de végétation et un recours minimum proches des fractures du plateau karstique, qui ne filtre pas les eaux polluées.

Le rapport scientifique soulignait également le rôle inattendu des "trous dans le couvert d'arbres des berges, trop nombreux pour la Loue, des barrages qui ralentissent l'eau, ainsi que du changement climatique, qui s'observe dans la Loue depuis la fin des années 80, [qui] aggravent les conséquences de l'eutrophisation en réchauffant et éclairant les eaux". Le comité de bassin souhaite donc "réinstaller un couvert forestier dense sur les berges de la Loue et supprimer des seuils en travers de la rivière, pour réduire la sensibilité de la rivière aux effets du changement climatique".

Accroitre la connaissance de la pollution

Outre ces mesures d'urgence, le comité estime qu'il est nécessaire de réaliser un bilan plus exhaustif de la pollution de la Loue, en recensant les apports en polluants par catégorie d'activité afin de définir des mesures d'actions complémentaires. "Ce bilan concernera les micropolluants toxiques pour la vie aquatique [... et] regardera également la gestion halieutique et les pratiques de pêche. Ces nouvelles données permettront d'affiner la recherche sur les causes de l'eutrophisation".

Réactions1 réaction à cet article

 

Il devient urgent de légiférer pour une réglementation plus stricte, à l'instar d'autres pays Européens, sur l'épandage de lisier de porcs en plein champ. Dans le cas contraire, les élevages industriels en dehors de la Bretagne vont se multiplier sur le territoire Français. Déjà, des hollandais et des allemands étendent leurs exploitations sur notre sol.

RealWheel | 15 janvier 2013 à 15h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Accompagnement pour le Suivi Régulier des Rejets [SRR] des analyses SDE Cereg