Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Parking de magasin : l'obligation d'évaluation environnementale peut s'appliquer

Aménagement  |    |  L. Radisson

Un projet relevant de l'évaluation environnementale en vertu de l'annexe de l'article (1) R. 122-2 du code de l'environnement doit être soumis à cette évaluation quand bien même il ferait partie d'une opération plus vaste dont les autres éléments n'y sont pas soumis.

C'est ce qu'a jugé le Conseil d'État dans une décision (2) du 1er juillet 2020 portant sur un projet de construction d'un magasin comprenant des places de stationnement extérieures. Le fait que ces places de parking faisaient partie d'une opération plus vaste et que le magasin projeté ne relevait d'aucune des rubriques du tableau annexé à l'article R. 122-2 « n'était pas de nature à faire échapper leur réalisation à l'obligation d'évaluation environnementale, dès lors qu'elles entraient dans l'une des rubriques de ce tableau », estime la Haute juridiction administrative.

La rubrique 40 du tableau, dans sa rédaction applicable au litige, soumettait effectivement à la procédure d'examen au cas par cas les aires de stationnement ouvertes au public susceptibles d'accueillir plus de 100 unités dans une commune non dotée d'un document d'urbanisme ayant fait l'objet d'une évaluation environnementale. Le Conseil d'État a, par conséquent, annulé la décision de la cour administrative d'appel de Marseille qui avait rejeté la demande d'une association réclamant l'annulation de l'arrêté du maire délivrant le permis de construire.

Dans sa version actuelle, le tableau de l'article R. 122-2 prévoit un examen au cas par cas pour les aires de stationnement ouvertes au public de 50 unités et plus.

1. Consulter l'annexe de l'article R. 122-2 du code de l'environnement dans sa version applicable au litige
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=069CEF92EF525ED121D94854EC9F51E2.tplgfr34s_2?idArticle=LEGIARTI000030101275&cidTexte=LEGITEXT000006074220&categorieLien=id&dateTexte=20151231
2. Consulter la décision du Conseil d'État
https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000042074689&fastReqId=1704538118&fastPos=1

Réactions1 réaction à cet article

Trop de parkings sont en effet édifiés sans aucune précaution particulière sur des espaces présentant de forts enjeux au point de vue biodiversité, eau et/ou agricole extensif.

Pégase | 22 juillet 2020 à 08h45 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Dalle gravier O2D MINERAL® pour parkings perméables O2D ENVIRONNEMENT
Revêtement de sol TTE® pour parking perméable et engazonné O2D ENVIRONNEMENT