En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le tri de tous les emballages plastiques expérimenté en Seine-Saint-Denis et à Paris

Déchets  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Le décret, paru le 2 mars, prévoit l'harmonisation des consignes de tri des déchets d'emballages ménagers d'ici au 1er janvier 2015. Le syndicat intercommunal des ordures ménagères (Syctom) de l'agglomération parisienne a annoncé sa participation à l'expérimentation nationale menée par l'éco-organisme Eco-Emballages d'extension des consignes de tri de tous les emballages ménagers plastiques jusqu'à décembre 2013.

L'objectif de cette phase pilote est ''de simplifier le geste de tri des habitants et permettre de doubler le taux de recyclage'' qui était en 2010 de ''22,5% pour l'ensemble des emballages en plastique et de 51% si on ne considère que les bouteilles et les flacons'' en France, selon Eco-Emballages.

Depuis le 1er mars 2012, les habitants de 10 communes de Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Clichy-sous-Bois, Coubron, Le Blanc-Mesnil, Le Raincy, Livry-Gargan, Sevran, Tremblay-en-France, Vaujours, et Villepinte) et du 3e arrondissement de Paris, soit au total près de 390.000 habitants, peuvent déposer dans leur bac de recyclage, tous les emballages ménagers en plastique. Jusque là, la consigne pour le tri des plastiques était limitée aux bouteilles et flacons. L'expérimentation vise à étendre cette consigne à tous les plastiques : les pots de yaourt, les barquettes, les sachets et films plastiques vides…

Le centre de tri du Syctom à Sevran a été désigné pour participer à cette expérimentation et reçoit dès à présent l'ensemble des déchets d'emballages en plastique. "Un large dispositif d'information du public accompagne le déploiement de cette expérimentation. L'évaluation de celle-ci sera conduite par Eco-Emballages au cours du 2e semestre 2013", a indiqué le Syctom.

Eco-Emballages lance cette opération nationale sur plus de 50 collectivités pilotes, soit 4 à 5 millions d'habitants.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager