En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

eXplain : « Les projets éoliens doivent être construits avec les riverains le plus tôt possible »

Le sujet de l'acceptabilité dans l'éolien est un sujet majeur que les développeurs de parcs doivent anticiper. Une meilleure information très en amont du projet peut permettre de limiter l'opposition selon Inès Levy, directrice commerciale d'eXplain.

Interview vidéo  |  Energie  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com

« L'éolien est une énergie renouvelable à part », estime le député Julien Aubert, président d'une commission d'enquête parlementaire sur la facture de la transition énergétique. « Il s'est peu à peu imposé comme LE symbole du divorce entre une stratégie nationale « parisienne » et une mise en application complexe dans une ruralité échaudée », explique-t-il dans le rapport final de la commission dévoilé fin novembre. Le député rend compte d'une exaspération montante dans certains territoires, voire d'un phénomène de saturation même dans les régions pourtant les plus favorables. Une situation prise au sérieux par les développeurs. Ces derniers prennent conscience, progressivement, de la nécessité de construire leur projet en y associant les riverains de la zone visée. La co-construction est à la mode. Il faut désormais qu'elle trouve une réalité sur le terrain. Surtout, que les riverains sont demandeurs d'informations, « le plus tôt en amont » selon la société eXplain, qui, après avoir accompagné de nombreux projets éoliens, retire plusieurs enseignements en la matière.

Détails avec Inès Levy, directrice commerciale d'eXplain.

Réactions4 réactions à cet article

 

Certains développeurs l'ont compris depuis plus de 10 ans déjà, avancent prudemment et méthodiquement en rencontrant tous les acteurs locaux. Ils maximisent ainsi les chances de mieux faire accepter leurs projets ou de les enterrer à moindres frais s'il s'avérait qu'ils étaient sans avenir.
D'autres, en revanche, croient toujours qu'en débarquant avec un projet industriel chiffré à plusieurs dizaines de millions d'euros dans un secteur rural, les autochtones vont les accueillir avec des colliers de fleurs tressées et au son mélodieux des ukulélés. Il est donc temps qu'ils changent de procédure.

Pégase | 11 décembre 2019 à 22h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Des riverains qui pourraient se retourner contre le promoteur et les propriétaires de terrains d'implantation, comme l'a confirmé la cour de cassation, en procédure pour trouble anormal de voisinage.

benoit 49 | 16 décembre 2019 à 19h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Les éoliennes sont de plus en plus présentes en zone rurale.Il devient donc de plus en plus difficile de les faire accepter.
Cette évolution est inévitable. Seule une adaptation ferme et soutenue de la législation pourra enrayer ces difficultés. La suppression des TA en est une bonne première étape en rendant les recours des associations plus difficiles et plus onéreux.

benoit 49 | 19 décembre 2019 à 02h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le lobby éolien ne supporte pas le refus des populations et cherche tous les moyens pour faire taire les opposants

sirius | 28 février 2020 à 16h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager