En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Exposition aux ondes électromagnétiques : les niveaux mesurés sont faibles

Les niveaux d'exposition aux ondes électromagnétiques mesurés en 2014 restent faibles comparés aux seuils réglementaires, selon le ministère de l'Ecologie. Mais le déploiement de la 4G augmente l'exposition de 11%.

Infographie  |  Risques  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Dans le cadre du 3e Plan national santé environnement (PNSE), le ministère de l'Ecologie a lancé une campagne nationale de mesure de l'exposition du public aux ondes électromagnétiques. Cette campagne s'appuie sur le dispositif, géré par l'Agence nationale des fréquences, opérationnel depuis le 1er janvier 2014 et qui permet à tout citoyen de faire réaliser gratuitement une mesure de son exposition dans son logement ou dans les lieux publics. Le tout étant financé par un fonds public alimenté par les opérateurs de téléphonie mobile.

Entre juillet et novembre 2014, 1.200 mesures ont été effectuées sur les places de Mairie et dans les principales gares SNCF. Une synthèse des résultats a été publiée par le ministère de l'Ecologie le 11 septembre dernier. Il en ressort que les niveaux mesurés restent faibles comparés aux seuils réglementaires : 90% d'entre eux sont inférieurs à 0,9 V/m.

Dans les gares, le Wi-Fi représente 9% de l'exposition. Le déploiement de la 4G augmente l'exposition de 11% sur tout le territoire.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…