En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Comment réduire des factures d'électricité qui explosent ?

Energie  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

C'est à cette question que répond un guide pratique publié ce mercredi 20 août par l'Ademe. La consommation d'électricité spécifique des ménages, c'est-à-dire celle qui ne peut être remplacée par une autre source d'énergie, a augmenté de 40% depuis 1990, révèle l'Agence de l'environnement. La consommation d'électricité pour les petits appareils électroménagers a même doublé.

   
Maitriser et limiter la consommation des équipements de la maison © Ademe
 
   
"Comment expliquer alors qu'avec des appareils toujours plus performants, notre consommation d'électricité ne cesse d'augmenter ?", interroge l'Ademe qui apporte des éléments de réponse. Parmi ceux-ci le nombre des équipements électriques (de loisirs en particulier), l'augmentation de leur dimensionnement et de leur durée d'utilisation, ainsi qu'un usage non économe des appareils électriques.

Ainsi, en matière d'audiovisuel et de micro-informatique, les appareils pris individuellement consomment souvent moins que les équipements électroménagers, relève l'Ademe, mais leur multiplication dans chaque logement et le nombre croissant de ménages équipés expliquent la forte croissance de ces postes de consommation. D'où des préconisations en matière d'achat d'appareils économes, d'utilisation raisonnée, mais aussi de recyclage et de traitement.

Il en est de même de la téléphonie alors que le taux d'équipement des Européens dépasse 100%. "Si l'on tient compte aussi des équipements de téléphone fixe et de leurs récentes évolutions (téléphonie par internet, téléphones sans fil…), il n'est guère étonnant de voir les consommations énergétiques et les impacts environnementaux de ces équipements croître de façon fulgurante", analyse l'Agence de l'environnement. Là aussi, le guide préconise de réduire l'impact dès l'achat par un choix de téléphone moins énergivore, et de bien utiliser le chargeur. Sans pour autant oublier la question du recyclage des appareils en fin de vie alors que l'on change de portable en moyenne tous les vingt mois… voire même tous les dix mois pour les jeunes.

Réactions4 réactions à cet article

 

Il n'est pas indiqué que la facture d'électricité explose à cause de la CSPE qui finance en grande partie les énergies dites renouvelables que sont le photovoltaïque et l'éolien. La CSPE augmente quand le prix du marché de l'électricité baisse pour garantir des prix de rachat aux promoteurs de ces renouvelables dont on n'a pas besoin en France pour réduire le C02 (un des plus bas niveau européen). Et avec lesquels on ne peut même pas imaginer de sortir du nucléaire. Des impôts pour ... rien!

ITC78 | 22 août 2014 à 18h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

baisser massivement les impôts !!! on pourra plus facilement investir dans l'isolation ! ...ça serait quand même mieux les taxes ENR pour financer les éoliennes et rentes des promoteurs ....et les centrales thermiques qui vont avec !

carl | 25 août 2014 à 17h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il faut des impôts pour stopper la baisse du prix de l'énergie qui est devenue tellement peu chère que nous en sommes devenus paradoxalement esclaves pour consommer encore plus !
1kWh c'est 15 centimes chez EDF et 10h de travail physique pour un smicard au mieux de sa forme (soit approximativement 180€ pour l'employeur).
Tout ce qui revalorise l'énergie et en particulier les impôts est bénéfique car fait réfléchir (a quoi bon acheter un SUV pour se faire mousser alors qu'un petite voiture remplira la même fonction et consommera bien moins ? pourquoi isoler puisque l'énergie ne coûte rien ?). Quand cette valorisation est faite par les impôts, elle est préférable à une augmentation des prix des fournisseurs car dans le premier cas elle reviens dans le "pot commun" alors que dans le second elle sera utiliser à valoriser l'entreprise pour que ses clients "dépensent plus" ...
Pour en revenir à l'article les gens oublient souvent que le plus grand volume de consommations se fait par des consommations faibles mais toutes l'année soit :
- le frigo (surtout si il est XXL, le frigo est le parfait exemple de l'équipement qui gagné énormément en efficacité et dont l'usage n'a cessé d'aller vers des volumes plus grands, le gain fait sur l'efficacité a été réduit a néant sur la consommation globale du fait d'équipements de plus en plus grands)
- la hifi
- la vidéo
- la box ...

chocard | 26 août 2014 à 11h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@chocard ...hum ! mais comment alors que notre pouvoir d'achat ne cesse de baisser et que les impôts et taxes ne cessent d'augmenter ...il me reste ( et j'ai de la chance ) juste de quoi assumer le quotidien ....pour bien isoler ma maison il faut au minimum 40000 Euros ...et si je voulais faire + ...solaire thermique et géothermie ...beaucoup plus !!! il y a 10 ans c'était possible aujourd'hui Chocard c'est plus possible ...on est totalement concés , alors augmenter le côut de l'énergie pour financer le couple éoliennes/ gaz notament ça ne fera que d'asphixier encore plus les gens et Entreprises . Ce qui serait plus positif, au contraire, ça serait + de crédit d'impôt ( versé imédiatement surtout et pas un an aprés ) et une baisse de coût de l'énergie pour ceux qui investissent et isolent.... ce qui serait une motivation économique sup ....
cdt ...une autre façon de voir les choses !

carl | 26 août 2014 à 12h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager