Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La Fédération nationale des syndicats d'assainissement devient Maiage

Eau  |    |  Dorothée Laperche

Maiage pour « Maintenance industrielle assainissement gestion environnementale » : c'est désormais le nouveau nom de la Fédération nationale de syndicats d'assainissement (FNSA). Pour rappel, cette fédération professionnelle représente les prestataires de service spécialisés en assainissement (collectif, non collectif et industriel) et la collecte, le transport et le dépotage des déchets liquides dangereux et non dangereux. Elle regroupe six syndicats et associations de spécialité (soit 1 500 entreprises et établissements, employant 15 000 salariés).

« La fédération a ainsi souhaité retenir un nom chaud et émotionnel, qui pouvait exprimer l'alliance de l'humain, les compétences, la technologie et le sens donné au travail, explique-t-elle. À travers sa nouvelle identité, Maiage souhaite promouvoir les femmes et les hommes qui incarnent les métiers et les compétences de la maintenance environnementale et qui contribuent à la préservation et à la durabilité de l'environnement. »

Elle décline ce nom à travers huit facettes : maillage des femmes et des hommes, celui des valeurs de proximité, d'autonomie, de sécurité et de convivialité, mais également des activités autour de la maintenance environnementale, maillage des profils avec des recrutements de débutants avec de plus expérimentés, celui des compétences, maillage du territoire, ou encore des entreprises.

Parmi les objectifs de ce changement : la modernisation de l'image de secteur et améliorer sa capacité à attirer de nouvelles recrues.  « À ce jour, 2 000 postes sont à pourvoir partout en France, notamment en tant qu'opérateur – chauffeur en assainissement– chauffeur en maintenance industrielle – chauffeur en hygiène immobilière, opérateur haute pression et très haute pression, technicien en inspection télévisée », indique la fédération.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]