En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ferme des 1.000 vaches : des militants devant la justice

Agroécologie  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com

Neuf militants de la Confédération paysanne comparaissent, ce mardi 28 octobre, devant le tribunal d'Amiens pour avoir dégradé le chantier de la "ferme des 1.000 vaches" située dans la Somme.

Cette exploitation, mise en service mi-septembre, doit accueillir 500 vaches laitières d'ici les prochains mois. Le projet initial de l'exploitant prévoyait un cheptel de 1.000 bêtes : une "aberration" agricole incompatible avec le modèle d'agriculture défendue par la Confédération paysanne.

La fédération agricole estime que le risque de se retrouver devant un juge était "grand" en manifestant sur le chantier mais minime par rapport à celui de voir disparaître les paysans au profit d'un modèle agricole toujours plus producteur, moins rémunérateur et mondialisé. "Les paysans doivent-ils regarder leur métier disparaître sans rien faire ? Il était temps de lancer l'alerte, de crier l'urgence de réagir si nous voulons continuer à voir des paysans dans les campagnes", justifie-t-elle en demandant la relaxe des neuf militants.

Réactions2 réactions à cet article

 

Bonjour !
Je ne suis pas spécialiste de ce domaine, mais je crois savoir que ce type de ferme existe ailleurs en Europe, avec une production largement exportée, et importée chez nous.
Par conséquent, à terme, ne pas pratiquer la même chose que nos voisins ne représente pas un risque de voir de toute façon nos paysans disparaître, car incapable de vendre leur production, plus chère bien que déjà largement subventionnée ????
Pascal

Pascal | 29 octobre 2014 à 09h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Plus aucun respect de la Vie Animale ! Ces éleveurs ne pense qu'à leurs profits et tant pis pour la destruction de l'Environnement des autres ! Est-ce qu'on a un Ministre de l'Agriculture qui fait respecter les réglementations pour protéger notre qualité de vie ,partout ,mais c'est un Breton ,alors on favorise les siens!

arthur8 | 29 octobre 2014 à 11h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager