Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La filiale de Monsanto condamnée en appel pour mise sur le marché illicite d'OGM

Agroécologie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Deux anciens PDG d'Asgrow France, filiale du semencier américain Monsanto, ont été condamnés le 8 novembre par la cour d'appel de Montpellier à des amendes de 5.000 euros pour l'un et 10.000 euros pour l'autre, pour ''mise sur le marché d'OGM sans autorisation''. Dans son arrêt, la Cour a maintenu la condamnation à des dommages et intérêts prononcée en première instance, soit 8.000 euros à l'organisation écologiste France Nature Environnement (FNE) et 4.000 euros à la Confédération paysanne ainsi qu'à l'UFC-Que Choisir. Les associations et la Confédération paysanne s'étaient portées parties civiles après un contrôle réalisé en avril 2000 par la DGCCRF révélant la présence d'OGM non autorisés dans des sacs de semences importés par la société ASGROW.
Dans un communiqué, FNE se félicite de cette décision qui montre une fois de plus l'impossible coexistence entre filières OGM et sans OGM, a déclaré la fédération d'associations environnementales.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager