Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La filière GPL redoute les conséquences de la fin du bonus écologique

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP), représentant la filière française des distributeurs de GPL s'est dit inquiet de la suppression du bonus écologique de 2.000 euros accordé aux véhicules GPL  annoncée  le 9 novembre par le Ministre du Budget François Baroin.

"Cette annonce contredit l'engagement pris en 2007 dans le cadre du Grenelle de l'Environnement et inscrit jusqu'au 31 décembre 2012", a dénoncé le CFBP dans un communiqué diffusé le 10 novembre.

"Le bonus écologique de 2.000 € justifie d'une démarche globale affichée par les pouvoirs publics d'encouragement à la diversification énergétique du secteur automobile et à l'adoption de véhicules moins émetteurs de CO2 et moins polluants. Les véhicules GPL répondent à ces 3 objectifs : ils n'émettent pas de particules et réduisent les émissions de NOx (oxydes d'azote), polluants caractéristiques des véhicules diesel, ils émettent moins de CO2 que les motorisations conventionnelles et contribuent à diversifier le mix énergétique", estime Joël Pedessac, directeur général du CFBP qui considère que la fin  de cette mesure incitative ''coupe le marché'' des véhicules GPL ''dans son élan''. Selon lui, depuis 2009, plus de 60.000 automobilistes se sont dotés d’un véhicule GPL neufs grâce au bonus.

Le CFBP craint que la suppression du bonus au 1er janvier 2011 ait ''des conséquences significatives sur les constructeurs automobiles et les distributeurs de carburants mais aussi sur les centaines de PME et artisans impliqués en amont et en aval du secteur''. Joël Pedessac propose ''comme cela a été le cas de la prime à la casse, une diminution progressive du bonus qui aurait l’avantage de l’inscrire dans le temps''.

Réactions5 réactions à cet article

 

Joël Pedessac propose ''comme cela a été le cas de la Prime à la casse : une diminution progressive du bonus qui aurait l’avantage de l’inscrire dans le temps''.
Moi je propose plus simple encore: maintenir le bonus jusqu'à ce que, dans le cadre du mix énergétique, soit atteint le quota visé pour ce type de véhicule. Facile, non?

Joël (un autre) | 17 novembre 2010 à 16h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Dommage que cette personne du syndicat des CFBP ne nous donne pas de chiffre sur les fameux avantages qu'il vante a cette technologie ...
Pour ce que j'en sais, un véhicule GPL consomme 20% de plus de carburant qu'un diesel ! Car le taux d'octane(indice de densité énergétique des hydrocarbures) est plus faible.

Moise44 | 17 novembre 2010 à 17h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je suis moi aussi favorable au maintien du bonus de 2000e pour le GPL tant qu'un quota,entre 5 et 10% du parc auto, ne serait pas atteint.

Obelix | 17 novembre 2010 à 17h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Moise44, certes tu consommes 20% de plus mais tu n'émets pas plus de CO2 qu'une diesel et surtout beaucoup moins de subtance cancéricène. Malheureusement, seul l'argent compte aujourd'hui; tu as le droit d'ampoisonner ton prochain à petit feu du moment que cela ne se voit pas...

rv44 | 22 novembre 2010 à 14h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Si l'on regarde les prix du propane liquide, en particulier celui du GPL livré en citerne, et que l'on effectue des comparaisons entre les divers fournisseurs, il semble que les membres constitutifs du CFBP s'accordent sur les dits prix, et il faut remarquer que le consommateur n' a pratiquement pas d'autre choix que de passer par une des sociétés qui le composent. Le terme "cartel" me vient donc à l'esprit. Affaire à suivre donc.

Onésime | 26 janvier 2011 à 15h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager