En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Filière Dasri : le réseau de collecte est enfin installé

Déchets  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com

La filière de collecte et de traitement des déchets d'activité de soins à risques infectieux piquants, coupants, tranchants (Dasri PCT) et des patients en auto-traitement dispose désormais de 11.899 points de collecte. Lors de la Commission consultative d'agrément, le 10 avril, l'ensemble des pharmacies, l'ayant demandé à cette date, ont pu intégrer le réseau collecté par des opérateurs mandatés par l'éco-organisme Dastri. Les pharmacies d'officine représentent environ 90% du réseau. 900 déchetteries gérées par des collectivités locales y figurent également.

"Toutes les parties prenantes ont convenues de (…) stabiliser [le réseau] dans cette configuration jusqu'au 28 février 2015, date à laquelle les nouvelles candidatures (…) seront examinées", précise Antoine Audry, président de Dastri.

Le cahier des charges que doit respecter l'éco-organisme prévoyait un maillage d'au moins 5.000 points de collecte (un point tous les 15 km et pour 50.000 habitants au minimum).

D'une façon générale,  l'objectif s'avère donc atteint et dépassé dans de nombreuses régions. L'Ile-de-France fait toutefois figure d'exception : elle n'atteint l'objectif du cahier des charges qu'à 97%.

   
11.899 points de collecte sont désormais accessibles © Dastri
 
   

Prévue pour être installée au 1er novembre 2011, cette filière à responsabilité élargie du producteur aura tardé à être mise en place.

1,7 millions de boîtes de collecte distribuées

Environ 1,4 millions de personnes seraient concernées en France par la production de Dasri perforants. Ces patients en auto-traitement produiraient environ 360 tonnes de déchets par an.

Depuis mai 2013, les pharmacies peuvent leur fournir gratuitement des boîtes à aiguilles sur présentation de leur ordonnance. Ces dernières doivent ensuite être rapportées par les patients dans un des points de collecte.

L'éco-organisme aurait fait fabriqué et livré 1,7 millions de boîtes à destination des patients (67% des pharmacies auraient passé commande).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…