En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

TK Bremen : fin du démantèlement du cargo

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Le démantèlement du cargo maltais TK Bremen, échoué le 16 décembre dernier sur la plage d'Erdeven (Morbihan) pendant la tempête Joachim, est terminé. L'opération de nettoyage de la plage va débuter dans les prochains jours, avant sa réhabilitation, a annoncé jeudi 26 janvier, Jean-François Savy, préfet du Morbihan, à l'issue d'un comité de suivi des opérations à la sous-préfecture de Lorient.

Alors que le découpage des 2.000 tonnes de ferraille avait commencé le 7 janvier, le démantèlement du bateau a pris fin mercredi 25 janvier. ''Il reste entre 30 et 50 pièces sur place, qui vont être découpées et évacuées avec le matériel qui reste encore. En parallèle, le nettoyage de la plage va débuter avec le criblage, dans un rayon de trente mètres autour du bateau", a indiqué le préfet au journal Le Télégramme.

Une fois les dernières tonnes de ferraille évacuées, les grues et le reste du matériel acheminé sur place démontés, un premier nettoyage de la plage va être effectué avec des électro-aimants pour enlever les plus gros morceaux de ferraille restants, avant une phase de "criblage" du sable, un système de tamis mécanique permettant cette fois d'enlever les plus petits morceaux, a précisé de son côté à l'AFP le capitaine de frégate Marc Gander. Le criblage devrait s'achever mi-février.

Ensuite commencera la réhabilitation du site dunaire d'Erdeven, classé Natura 2000, qui doit s'achever avant le 6 avril sous le contrôle du bureau d'études Althis. A l'issue des travaux, le site sera placé sous surveillance de la Dreal pendant trois ans, a indiqué le préfet.

Le Conseil général du Morbihan se porte partie civile

Vendredi 27 janvier, le Conseil général du Morbihan a pour sa part voté un texte qui va permettre à son président François Goulard de se constituer partie civile auprès du tribunal de grande instance de Brest, selon l'AFP.

Le parquet de Brest a ouvert fin décembre une information judiciaire pour pollution aux hydrocarbures consécutive à une faute caractérisée de navigation ayant conduit à l'échouement du cargo. En se portant partie civile, le département du Morbihan veut s'assurer que les moyens mis en œuvre pour le nettoyage par la collectivité, évalués à 94.500 euros, seraient bien remboursés et que le site dunaire, propriété du département - qui a mobilisé ces trois dernières années 131.745 euros pour le préserver -, sera bien remis en état.

Le Conseil régional de Bretagne avait déjà déposé plainte le 18 décembre dernier et s'est aussi constituée partie civile, aux côtés de l'association écologiste Robin des Bois.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…