En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un premier ferry électrique pour la Finlande

L'archipel de Turku situé dans le sud de la Finlande concentre près de la moitié des routes maritimes du pays. La liaison entre Parga et Nagu effectuée par l'Elektra, ferry électrique, est l'une des plus empruntées avec 600.000 passagers par an.

Reportage vidéo  |  Transport  |    |  Romain PernotActu-Environnement.com

Chaque année, ce sont 4 millions de véhicules et 10 millions de passagers qui empruntent le ferry dans tout le pays. L'Elektra est cependant le premier ferry électrique mis en service en Finlande. Il transporte toute l'année jusqu'à 90 voitures 24h/24. Le bateau fait des rotations tous les quarts d'heure sur un trajet d'1,6 km. Ses batteries sont rechargées à chaque arrêt pendant le débarquement des voitures.

Des températures de -30 degrés

L'essentiel du temps, le bateau fonctionne grâce à ses batteries d'une puissance d'un mégawatt. Des panneaux solaires permettent par ailleurs de fournir une partie de l'énergie nécessaire au fonctionnement des équipements en cabine. Mais lorsque la mer gèle en hiver, l'équipage doit recourir aux moteurs diesels présents sur le bateau afin d'apporter la puissance nécessaire pour briser la glace et assurer la traversée dans les temps. Ces moteurs peuvent également être sollicités lorsque le rechargement des batteries est impossible en raison d'une coupure de courant sur le réseau.

C'est l'Etat finlandais qui a financé l'investissement de 20 millions d'euros nécessaire à la mise en service du ferry à travers l'entreprise publique FinFerries qui gère l'intégralité des routes maritimes du pays.

Selon Odd Men, expert en solutions et systèmes chez Siemens, le développement de l'électrique dans le secteur maritime ne va faire qu'augmenter dans les prochaines années et les coûts de production des technologies électriques vont diminuer. Une opportunité pour la Finlande qui s'est engagé à couvrir la moitié de ses besoins par des énergies renouvelables d'ici 2020.

Réactions1 réaction à cet article

 

Ceci montre qu'on pourrait aussi essayer de fabriquer des véhicules avec alimentation par panneaux solaires qui assureraient partiellement leurs besoins en énergie, des véhicules petits et légers déjà équipés en électrique.

gaia94 | 22 janvier 2018 à 17h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Romain Pernot

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…