Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'ASN dresse le bilan de ses évaluations du chantier de l'EPR

L'ASN détaille ses remarques relatives au chantier de l'EPR de Flamanville dans une publication qui apparaît comme une mise au point suite aux articles du Canard enchaîné faisant état de "faiblesses" et d'"écarts".

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com
   
L'ASN dresse le bilan de ses évaluations du chantier de l'EPR
   

Ce lundi 12 septembre, à l'occasion de la publication de la Lettre d'information n°11, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) présente "les points marquants" du contrôle du chantier de construction du réacteur EPR de Flamanville. La publication revient en particulier sur le contrôle effectué par l'Autorité au premier semestre 2011.

Fin août, les lettres publiées par l'ASN suite à ces inspections ont servi de base à la mise en cause de la qualité des travaux sur le chantier. Pour l'ASN le suivi du chantier donne lieu à cinq remarques.

Béton des piscines

L'ASN confirme la découverte de nids de cailloux localisés sur certains murs en béton des piscines du bâtiment réacteur. Le 7 juillet, EDF a informé l'ASN et le 12 juillet 2011, les inspecteurs de l'ASN ont examiné les dispositions prises par EDF et son sous-traitant en charge du génie civil.

Ces défauts résultent-ils de "difficultés techniques", comme le soutien le groupe Bouygues en charge des travaux, ou "de la piètre qualité [de l'] ouvrage", comme l'affirme Europe Ecologie – Les Verts ?

L'ASN ne tranche pas et retient deux origines au problème. Tout d'abord, elle évoque "la difficulté de couler du béton dans des géométries complexes très denses en ferraillage". Ensuite elle rapporte qu'"une étape de nettoyage préalable au coulage n'avait pas été correctement réalisée et contrôlée".

Finalement, le 10 août, l'ASN a demandé à EDF d'évaluer les bétonnages après réparation, de rechercher d'éventuels problèmes similaires sur d'autres bétonnages complexes et de définir des mesures préventives. "Des premiers éléments de réponse ont d'ores et déjà été donnés par EDF", indique l'ASN, précisant que ces éléments concernent "la formation des intervenants et le renforcement du contrôle des activités par les entreprises concernées".

Non-conformité de la pose des gaines de précontraintes

Par ailleurs, l'ASN a constaté des non-conformités relatives à la pose des gaines de précontrainte. Ce point a fait l'objet de plusieurs inspections depuis 2008, EDF a informé l'ASN de certaines non-conformités et en mai 2011 de nouveaux problèmes on été constatés. "Au-delà de ces écarts ponctuels, l'ASN a considéré que la répétition d'anomalies sur ce système mettait en lumière un manque de préparation, de compétences et de formation à la culture de sûreté des intervenants et des lacunes dans la surveillance exercée par EDF sur ses sous-traitants", explique l'Autorité, précisant que "de ce fait, l'ASN a demandé à EDF le 23 juin 2011 de suspendre le bétonnage de l'enceinte interne et de présenter un plan d'action permettant d'éviter tout nouvel écart".

L'ASN demande notamment le renforcement de la formation des intervenants, la mise en place d'une surveillance renforcée par EDF et la réalisation d'une analyse d'impact des anomalies constatées à ce jour, prenant en compte leur éventuel effet cumulatif.

"Dans les jours suivants, EDF a présenté son plan d'action et, en particulier, les dispositions prises pour améliorer les compétences des équipes chargées de la pose des gaines de précontrainte", indique l'ASN, précisant qu'elle a autorisé EDF a reprendre ces travaux le 1er juillet 2011.

Evaluation du contrôle-commande

S'agissant de la poursuite de l'examen du contrôle-commande, EDF, en réponse à la demande formulée le 9 juillet 2010 par l'ASN, a présenté des alternatives aux conceptions envisagées initialement. De même EDF "a réalisé d'importants efforts pour apporter la démonstration que certaines fonctions de sûreté pouvaient être implantées" sur la plateforme mise en cause par l'ASN.

Le 16 juin 2011, les réponses ont été jugées "globalement satisfaisants" lors d'une réunion d'experts de l'ASN et de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). L'ASN doit rendre "prochainement" son avis définitif.

Modélisation des accidents

L'ASN examine aussi les méthodes utilisées pour réaliser les études de plusieurs scénarios accidentels dont certains "sont en forte évolution par rapport à [ceux] utilisés précédemment pour le parc en exploitation".

En la matière ce dossier particulièrement technique nécessite qu'EDF révise ses modèles pour évaluer certaines situations précises. EDF a transmis des éléments complémentaires qui ont n'ont pas été jugé suffisant par l'ASN. "Le 7 juillet 2011 […] l'ASN a demandé à EDF d'approfondir son dossier ou de rechercher d'autres voies", explique l'Autorité.

Accidents du travail

Rappelant les accidents mortels survenus sur le chantier, l'ASN indique avoir enquêté sur les modalités de déclaration des accidents du travail et sur les conditions administratives d'emploi de salariés de l'Union européenne détachés sur le chantier. "Ce travail s'effectue en étroite coopération avec les autres services de l'Etat" commente l'Autorité.

Par ailleurs, l'inspection du travail de l'ASN a remis aux autorités judiciaires et administratives ses conclusions sur l'accident du 11 juin et elle a transmis des éléments d'information à l'inspection du travail de droit commun compétente, s'agissant de l'accident du 24 juin. Quant à l'accident du 24 janvier, l'enquête se poursuit.

Réactions1 réaction à cet article

 

Heureusement que l'ASN surveille...

delphine | 16 septembre 2011 à 10h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Prosonic Flow B 200 : débitmètre ultrasonique Biogaz Endress+Hauser