En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

FNE accuse la France de faire capoter le projet de directive sur les sols

Aménagement  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Rejeté par plusieurs Etats membres fin 2007, le projet de directive cadre sur les sols fait l'objet actuellement de quelques modifications de la part de l'administration française. Ces retouches ne sont pas du goût de la Fédération France Nature Environnement (FNE) qui accuse la France de bloquer la discussion de ce texte en présentant aux autres Etats membres une version inacceptable. En clair, le texte n'impose pas la moindre contrainte en matière de prévention ou de dépollution et se contente d'inviter les Etats européens à adopter de bonnes pratiques !, explique FNE.

Pour la fédération, l'argument tenant aux coûts d'une application de cette directive sur les sols est le plus pauvre. Face à des lobbys très actifs qui chiffrent à 5 milliards d'euros le coût du dépistage des sites pollués, FNE demande à ce que soit évalué le coût financier, sanitaire, environnemental faramineux de l'inertie.

Pour FNE, le sauvetage de ce texte est une priorité absolue pour la présidence française de l'Union européenne. La fédération demande donc au MEEDDATT de rendre public rapidement un texte ambitieux et acceptable par les autres Etats de l'Union Européenne.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager