En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le ministère de l'Agriculture et la Fnab accélèrent les formations en agriculture biologique

Agroécologie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

La direction générale de l'enseignement et de la recherche (DGER) du ministère de l'Agriculture et la Fédération nationale de l'agriculture biologique (Fnab) ont signé le 13 juillet 2017 une première convention cadre de partenariat pour développer la formation et l'enseignement en agriculture biologique.

Par ce partenariat, la DGER et la Fnab entendent faciliter l'insertion professionnelle et territoriale des étudiant-e-s de l'enseignement agricole (élèves, apprenti-e-s, adultes en reconversion professionnelle) dans le secteur bio. "Alors que le changement d'échelle de la bio s'accélère, la formation de professionnels qualifiés pour le secteur bio est une priorité pour la réussite de l'agriculture biologique et de ses filières : installations, conversions en bio, mais également professionnels de la transformation et de la distribution", a souligné la Fnab dans un communiqué.

800 établissements d'enseignement agricole

La convention prévoit de développer les projets entre les 800 établissements d'enseignement agricole et les 90 groupements départementaux et régionaux du réseau Fnab. Cette coopération s'appuiera sur les outils déjà développés par les parties prenantes : le groupe thématique Formabio, les ateliers et fermes des lycées et les 500 fermes de démonstration du réseau Fnab.

La DGER a aussi signé le 13 juillet une convention de partenariat avec l'Institut technique de l'agriculture biologique (Itab). Cette convention permettra de "travailler à l'acquisition de connaissances, à la mise en place d'actions territoriales et d'expérimentations, à la construction et la diffusion de références nouvelles, au transfert des techniques et des démarches dans le domaine de l'agriculture biologique", a précisé le ministère de l'Agriculture, le 17 juillet. La signature des deux conventions vise à "conforter la politique de développement de l'agriculture biologique portée par le ministère", a-t-il assuré.

L'ex-ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll avait annoncé en février dernier un nouveau plan de soutien de la bio avec un objectif de 10% des surfaces agricoles en agriculture biologique d'ici à 2021. La formation des acteurs agricoles et agroalimentaires et le renforcement de la recherche publique font partie des axes du premier plan lancé en 2013.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…