En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les Français souhaitent poursuivre la transition énergétique au-delà des divisions politiques

MAJ le 25/11/2016
Energie  |    |  Guillaume KremppActu-Environnement.com

Sur de nombreuses thématiques environnementales, les différentes sensibilités politiques se rejoignent. Un sondage réalisé par l'Institut français de l'opinion publique (Ifop), en partenariat avec l'organisation WWF, le démontre. Publiée le 24 novembre, l'enquête révèle aussi un fort intérêt de la population pour les thématiques environnementales. Ainsi, 73% des sondés soutiennent le respect des résolutions adoptées dans l'Accord de Paris. Autour des objectifs de la loi de transition énergétique, près de 9 Français sur 10 souhaitent que le prochain gouvernement poursuive ses engagements vers 30% des énergies renouvelables en 2030. Enfin, 72% des interrogés soutiennent une réduction de la part du nucléaire de 75 à 50% d'ici 2025.

Sur certaines thématiques environnementales, les opinions traversent les sensibilités politiques. Sympathisants de gauche, du parti Les Républicains (LR) ou du Front national (FN), chaque groupe approuve majoritairement les engagements pris lors de la COP21 ou dans le cadre de la loi de transition énergétique. Les opinions se rapprochent aussi sur les sujets du gaz de schiste ou des organismes génétiquement modifiés. Ainsi sur les OGM, la part des sondés souhaitant leur autorisation s'élève à 16% à gauche, à 18% à l'extrême-droite et jusqu'à 22% chez les partisans LR.

Les écarts se creusent néanmoins sur le sujet du nucléaire. Respectivement 63% et 69% des partisans LR et FN s'expriment en faveur d'une réduction de la part du nucléaire dans la production d'électricité d'ici 2025. Les sympathisants de gauche sont 83% à soutenir cette mesure. Les divergences sont aussi exacerbées sur l'adoption de législations plus strictes contre les voitures diesel au nom de la santé publique. Seuls 39% des sympathisants FN le souhaitent, contre 57% des partisans LR et 67% des électeurs de gauche.

Pour la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, les résultats de ce sondage confortent son action et illustrent l'adhésion des citoyens, des entreprises et des territoires aux politiques actuelles. "Consensuelle, partagée, la transition énergétique est irréversible : une écrasante majorité de Français désirent que les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte soient atteints. Pour le climat, pour la croissance et pour l'emploi, nos concitoyens l'ont compris", a-t-elle réagi dans un communiqué.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…