Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La France adhère à l'initiative pour la transparence dans les industries extractives

Biodiversité  |    |  Florence Roussel

Le ministre de l'économie et de l'industrie, Emmanuel Macron, va engager le processus d'adhésion de la France à l'initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). Lancée en 2002 lors du sommet mondial sur le développement durable à Johannesburg, cette initiative multi-parties prenantes établit des principes communs sur la transparence des revenus générés par les activités d'extraction. Avec cette norme mondiale, les pays adhérant doivent être en mesure de publier régulièrement des rapports sur les recettes et paiements des industries extractives, soumis ensuite à un processus de validation confié à des cabinets d'audit sélectionnés par le secrétariat international de l'ITIE.

En France, le ministère de l'économie a créé un groupe de travail associant la société civile, les entreprises et l'administration, pour élaborer "de manière ouverte, éclairée et transparente" les modalités de la mise en oeuvre de l'initiative. Le groupe de travail sera présidé par Isabelle Wallard, ingénieure générale des mines, présidente suppléante de la section "Régulation et ressources" du Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies. Le gouvernement vise une adhésion effective de la France à l'ITIE avant fin 2017.

La transparence financière des industries extractives vient compléter l'initiative française "mine responsable".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Bungalows et conteneurs de rétention pour stocker les produits dangereux DIFOPE
XPERT : analyseur RoHS pour le contrôle des produits de consommation Olympus France