Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

France Mobilités : l'Ademe lance un nouvel appel à projets

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

L'Agence de la transition écologique (Ademe) lance une nouvelle édition de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) « France Mobilités – Territoires de nouvelles mobilités durables ».  L'objectif de l'AMI est d'accompagner les collectivités et les acteurs engagés dans la réalisation de projets destinés à améliorer les mobilités. L'appel à projets favorise la mise en œuvre par les territoires peu denses, ruraux et de montagne de projets de mobilités quotidiennes, durables, pour tous, innovantes.

Cette année, l'AMI s'articule autour de deux axes. Les projets attendus portent, pour l'axe 1, sur l'élaboration de stratégies de mobilité « s'inscrivant dans une logique systémique durable, inclusive et solidaire, et se traduisant par la mise en place d'une démarche de planification de la mobilité des biens et des personnes ». Les projets éligibles sont ceux portés par les autorités organisatrices de la mobilités (AOM) existantes ou ayant vocation à le devenir, et ceux conduits dans une logique de mutualisation et de coopération dès lors que les AOM compétentes y sont parties prenantes.

Pour l'axe 2, il s'agit de projets d'expérimentations de solutions et de services de « mobilité/démobilité, en adéquation avec les enjeux du territoire, et s'inscrivant préférablement dans le plan d'actions d'une démarche de planification de la mobilité ». Le principe de la démobilité est de trouver des leviers, de nouvelles formes d'organisation, des innovations pour diminuer les déplacements. Les porteurs de projets éligibles sont les personnes morales de droit public disposant de compétences en matière de mobilité des personnes et/ou des biens ainsi que les acteurs économiques et les associations, sous réserve d'un partenariat avec au minimum deux territoires éligibles.

Le pré-dépôt (grille et intention) des candidatures est fixé au 16 avril 2021. Les dossiers devront ensuite être présentés avant le 31 mai 2021.

Réactions1 réaction à cet article

 

Certains départements des pays de la Loire jouent visiblement le jeu : Vendée, Maine et Loire ou l'offre est conséquente, suffit de traverser la lime du département et c'est le désert, c'est le cas en Sarthe totalement orienté automobile.
La ou la D137 convoie des milliers d'automobilistes dans les 2 sens pour travailler, pour un oui ou un non la magnifique ligne à 2 voies Caen Tours, ancienne ligne de Bordeaux, ne propose que 2 trains par jour, 4 le week-end.
On peut se demander toutefois, pourquoi des employés de bureau qui font des travaux similaires, traitement de textes excell ne font pas partie d'échanges au titre de la mobilité.

pemmore | 08 janvier 2021 à 11h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager