En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Apiculture : le frelon asiatique observé en Ile-de-France

Agroécologie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
   
Apiculture : le frelon asiatique observé en Ile-de-France
Nids de frelon Vespa velutina
© UNAF
   
Le frelon asiatique Vespa velutina a été observé en Ile-de-France par l'Union Nationale des Apiculteurs Français (l'UNAF) et Natureparif. Ce frelon venu d'Asie colonise petit à petit le territoire et est un nouveau prédateur pour les abeilles, ce qui inquiète les apiculteurs.

Son impact sur les ruchers a été avéré. En Gironde, 150 à 200 ruches ont probablement été détruites par l'action du frelon en 2006. Quelques frelons se postent à l'entrée de la ruche et capturent les abeilles lorsqu'elles rentrent de butinage. Outre cet impact direct sur le cheptel, le frelon a également des impacts indirects : sa seule présence devant le rucher perturbe le fonctionnement de la colonie en induisant du stress. Sont également observés de véritables pillages de ruches : les frelons pénètrent dans une ruche faible et peuvent la détruire en quelques heures, prélevant le miel, les abeilles restantes et les larves.

Observé pour la première fois en novembre 2005 dans le Lot-et-Garonne, cet insecte fait l'objet d'une surveillance de la part des apiculteurs. Il s'agit surtout de détecter les nids pour les faire détruire. La population est mise à contribution pour observer les nids mais il faut éviter toute confusion avec le frelon européen Vespa cabro. Dans tous les cas, il est conseillé de contacter l'UNAF qui procédera à la destruction du nid si nécessaire.

Réactions3 réactions à cet article

 
frelons asiatiques

j'habite Freneuse dans les Yvelines, j'ai un nid d'abeilles depuis le début de l'été dans un platane de mon jardin, j'ai aperçu depuis plusieurs jours des frelons venir attaquer ces derniéres à la sortie du nid,que dois-je faire?

Anonyme | 30 septembre 2009 à 11h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

il me semble qu'un apiculteur doit pouvoir anticiper et être réactif. Hors si le nid est la depuis le début de l'été soit juin et que vous vous réveillez le 30 septembre .. Vous avez perdu la guerre depuis quatre mois ....
ça devrait être systématique touts les ruchers devraient être équipés de deux ou trois pieges (bouteilles en plastiques un peu de sirop et du vin blanc)
le vin blanc repousse l'abeille.......
Bonne journée et bonne chance.

jacky76 | 04 décembre 2010 à 09h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

je viens de découvrir un essaim qui pourrait être des frelons asiatiques
en foret de Rambouillet, perché au haut d'un arbre,plus de 10m
a coté de la Ferme Royale et donnant sur le lac de Montorgueuil

dca | 03 décembre 2013 à 19h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager