En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le trafic du fret ferroviaire repart à la hausse en France

En chute depuis les années 2000, le trafic du fret ferroviaire a bondi de plus de 6% au premier semestre 2015, a annoncé Alain Vidalies. Le financement pour rénover les lignes locales s'accélère également.

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Lors de la quatrième conférence pour la relance du fret ferroviaire ce mardi 29 septembre, le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies s'est félicité de l'augmentation de plus de 6% du trafic en France au premier semestre 2015 par rapport au premier semestre 2014. Il a salué devant la presse "des premiers résultats plutôt encourageants" dans un contexte économique "difficile". M. Vidalies a invité l'ensemble des acteurs "à poursuivre les efforts, pour que cette tendance se confirme dans les mois à venir".

En 2014, le trafic du fret ferroviaire a connu une progression "légère", a-t-il rappelé, soit une hausse de 0,6%, alors que le trafic routier a baissé de 1,2% et celui par voie d'eau a chuté de 2%.

Selon l'Association française du rail (Afra), le trafic du fret ferroviaire avait baissé en France de 31% entre 2003 et 2013. Entre 2000 et 2013, la part du fret ferroviaire dans le transport de marchandises était passée de 16,6% à 8%.

Hausse des tarifs des péages fret

Alors que le niveau des péages fret est en France "très inférieur à celui des autres pays européens", a souligné Alain Vidalies, ce dernier a annoncé une augmentation tarifaire pour les opérateurs de fret ferroviaire qui sera de 6,27% en 2016 et de 2,4% en 2017. "Les directives européennes prévoient que les péages doivent couvrir le coût marginal imputable à la circulation des trains, ce qui impose un rattrapage à terme de ce coût", a-t-il justifié.

"Les évolutions tarifaires futures, appliquées par SNCF Réseau (gestionnaire d'infrastructures, ndlr), seront liées à l'amélioration de la qualité de service offerte aux opérateurs", dans le cadre de son contrat de performance signé avec l'Etat, a précisé le secrétaire d'Etat. Il a lancé une concertation avec l'ensemble des entreprises ferroviaires via les associations de syndicats professionnels (UTP, Afra,...), avec l'objectif de proposer d'ici fin 2015 "les indicateurs pertinents pour évaluer ces améliorations".

Rénovation des lignes capillaires

M. Vidalies a également salué la participation des Régions au financement pour entretenir les lignes locales de fret ferroviaire (les lignes capillaires). Il a rappelé que l'Etat s'est engagé à apporter un financement de 30 millions d'euros sur trois ans (2015-2017), via l'Agence de financement des infrastructures de transport en France (Afitf) en faveur de la rénovation des réseaux capillaires et des voies de raccordement des ports et plateformes multimodales. Les lignes capillaires génèrent "20% du trafic de l'ensemble ferroviaire", a-t-il précisé.

Cinq lignes capillaires vont bénéficier "dans les prochains mois" de travaux financés. Il s'agit des lignes "Blois-Villefrancoeur" (3,2 M€), "Vendôme-Montoire" (4 M€), "La Gorp- Bec d'Ambès" (19,6 M€), "Neufchâteau- Gironcourt" (5,2 M€) et "Verdun-Dugny" (0,5 à 0,7 M€).

"Les démarches locales permettant de sauvegarder d'autres lignes devraient prochainement aboutir", a ajouté M. Vidalies. La simplification de la règlementation ferroviaire de ces lignes, "permettant de trouver un modèle économique adapté", devrait être effective en 2016.

Une étude est également en cours sur la place du "wagon isolé" (activité sur mesure pour des quantités limitées de marchandises) qui représente "un défi économique", estime M. Vidalies.

La prochaine conférence pour la relance du fret ferroviaire doit se tenir en juin 2016.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager