En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Fuite de mercaptan : fin d'incident à Lubrizol, l'Etat lève le plan particulier d'intervention

Risques  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

A la suite de l'annonce, par la ministre de l'Ecologie Delphine Batho, de la fin de l'incident survenu le 21 janvier sur le site de l'entreprise Lubrizol, la préfecture de Seine-Maritime a décidé le 6 février de la levée du plan particulier d'intervention (PPI) ainsi que de la cellule de crise.

"Après neutralisation la première semaine et enlèvement pour destruction de la substance malodorante, la deuxième semaine a été consacrée au nettoyage de la cuve et ces derniers jours au fond de la cuve. Le processus de neutralisation, d'enlèvement, et de nettoyage a été en permanence contrôlé par la DREAL", indique un communiqué de la préfecture. Celui-ci précise également que les émissions du mercaptan à la cheminée de l'usine "n'ont à aucun moment atteint des niveaux susceptibles d'avoir des effets nocifs sur la santé".

L'unité dans laquelle est survenue la fuite est toujours à l'arrêt, tandis que l'entreprise a été autorisée à reprendre ses activités dans les autres unités. Cet arrêt sera levé par le préfet une fois que Lubrizol aura remis "un rapport complet sur les causes de l'incident, les mécanismes qui ont conduit à ce dégagement d'odeurs incommodantes, les relevés réalisés pendant l'incident, et les mesures correctives susceptibles de garantir contre toute répétition d'un tel incident". Par ailleurs, le préfet présentera au Conseil départemental des risques sanitaires et technologiques (CODERST), le 12 février, et au comité local d'information et de concertation (Clic) "les conséquences à tirer de cet événement".

Pour rappel, une enquête judiciaire pour "mise en danger de la vie d'autrui" et une enquête administrative ont été ouvertes.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager