En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Agence de l'eau Adour-Garonne s'attaque aux fuites sur les réseaux d'eau potable de son bassin

Eau  |    |  Déborah Paquet Actu-Environnement.com

L'Agence de l'eau Adour-Garonne a publié début octobre un guide sur la connaissance des réseaux d'eau potable à destination des collectivités. Selon elle, près d'un tiers de l'eau prélevée n'arrive pas à l'usager. La fondation Danielle Mitterrand France Libertés et 60 millions de consommateurs avaient calculé dans leur dernière enquête publiée en mars 2014 que, chaque année, 1,3 milliard de mètres cubes d'eau traités par les usines de production d'eau potable n'arrivaient pas jusqu'au robinet.

Et pourtant, rappelle l'Agence de l'eau, afin de diminuer le taux de fuite, la loi Grenelle 2 impose aux collectivités des objectifs de connaissance du réseau (réalisation d'un descriptif détaillé) et de gestion des ouvrages avec, le cas échéant, un plan d'actions pour améliorer le réseau. Et de souligner : en cas de non-respect de ces obligations, la redevance "prélèvement" perçue par les agences de l'eau sera doublée.

Aide financière

La plaquette fait un zoom sur cette redevance en précisant les conditions à remplir pour que les collectivités soient en conformité. L'Agence précise également qu'elle peut apporter une aide financière dans la mise en place des équipements de mesure, les études de connaissance du réseau, celles de recherche de fuites, et enfin les études de gestion patrimoniale.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager