En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Gaspillage alimentaire : augmenter les dons aux associations et la pratique du "doggy bag"

Agroécologie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Les députés de la commission Développement durable ont adopté plusieurs amendements pour compléter les dispositifs en faveur de la lutte contre le gaspillage alimentaire, prévus dans le projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire. Le projet de loi prévoit que le gouvernement prenne par ordonnances plusieurs mesures pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Le texte prévoit d'étendre à certains opérateurs de l'agroalimentaire l'obligation de proposer aux associations caritatives habilitées une convention sur le don de denrées alimentaires. Les députés ont introduit une période d'expérimentation de six mois, dans des associations volontaires, afin d'"identifier les facteurs de réussite et les freins pour apporter les bonnes réponses sur les plans logistiques et éventuellement réglementaires".

Le texte introduit également une obligation de réaliser un diagnostic préalable à la démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire, pour les acteurs de la restauration collective, publique comme privée. Pour rappel, l'Etat et ses établissements publics ainsi que les collectivités territoriales devaient mettre en place, avant le 1er septembre 2016, cette démarche au sein des services de restauration collective dont ils assurent la gestion. Un des amendements adoptés prévoit d'intégrer la problématique de la lutte contre le gaspillage alimentaire dans les projets alimentaires territoriaux (PAT). Un autre prévoit de renforcer la sensibilisation aux bonnes pratiques alimentaires et à la lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges et lycées.

Enfin, un amendement crée, pour les restaurateurs et débits de boisson, une obligation de mettre à disposition des "doggy bag", autrement dit des "contenants réutilisables ou recyclables permettant d'emporter les aliments ou boissons non consommés sur place".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…