Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Une étude estime que le tourisme engendre 8% des gaz à effet de serre anthropiques

Gouvernance  |    |  F. Rousset

Une étude (1) dirigée par un chercheur australien et publiée le 7 mai 2018 dans la revue Nature Climate Change évalue à 8% la part de l'impact du tourisme dans la production de gaz à effet de serre (GES) par les activités humaines.

Leur estimation, issue d'une compilation de données sur les flux touristiques entre 160 pays de 2009 à 2013, tient compte non seulement des émissions directement liées aux transports, mais aussi de celles liées à la consommation des touristes (en termes de restauration et d'hôtellerie notamment). Les émissions de GES induites par le tourisme seraient ainsi passées de 3,9 milliards en 2009 à 4,5 milliards en 2013.

En outre, les auteurs indiquent que la plus grande source de rejets de carbone provient davantage des trajets intérieurs qu'internationaux et que ce sont les pays à hauts revenus qui pollueraient le plus à cause du tourisme.

Selon les chercheurs, la situation devrait encore empirer : "l'augmentation rapide de la demande touristique, estimée à 4% par an, dépasse effectivement la décarbonation de la technologie liée au tourisme".

1. Accéder à l'étude
https://www.nature.com/articles/s41558-018-0141-x

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Accompagne de votre démarche Économie circulaire et RSE Eurofins Environnement France