Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Gaz de schiste : une mission d'information parlementaire sur les impacts économiques de l'exploitation aux USA

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Malgré les nombreuses déclarations du Président de la République et du Premier ministre excluant toute exploitation des gaz de schiste en France, le sujet n'a pas fini d'être débattu. Tandis que l'Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques planche sur les techniques alternatives à la fracturation hydraulique, la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale a décidé de lancer, ce 17 juillet 2013, une mission d'information "sur l'impact du gaz de schiste sur le marché du gaz et sur l'équilibre de nos systèmes européens de production et de distribution d'énergie (stockage, marchés spots, contrats long terme…)".

Selon François Brottes (député PS, Isère), qui préside cette commission, "il ne s'agit en aucun cas de remettre une pièce ou de ré-ouvrir le débat sur les gaz de schiste en France. Mais au même titre que la catastrophe de Fukushima a impacté la filière nucléaire ou que certains conflits armés ont une influence directe sur l'économie du pétrole, l'avènement d'une exploitation massive des gaz de schiste en Amérique du Nord est un élément de contexte dont il faut mesurer les conséquences". Les députés souhaitent "établir un diagnostic sur l'impact que cette exploitation récente des gaz de schiste américains a très concrètement aujourd'hui, sur la filière gaz en France, sur ses conditions d'exploitation, mais aussi sur les autres sources d'énergies en France et en Europe".

Démarrée à la fin des années 2000, l'exploitation du gaz de schiste s'est rapidement déployée aux Etats-Unis. Cette ressource représenterait désormais plus de 20% de la production américaine de gaz naturel, qui a fait un bond de 30% sur la même période, estime l'Agence d'information sur l'énergie américaine. Résultat : les Etats-Unis sont devenus en 2010 premier producteur mondial.

Cette exploitation a permis de relancer l'économie américaine et de relocaliser certaines activités, grâce à la baisse du prix du gaz qui serait désormais trois fois moins élevé que le prix du gaz en Europe…

Réactions2 réactions à cet article

 

Quant à faire un voyage d'agrément (sory: étude) au USA que nos députés fassent le tour complet de la question: bilan financier (avec les perspectives à 5, 10, 50 ans car gouverner c'est prévoir) et bilan environnemental ( eau, devenir des terres poluées, humains et paysages). Nous pouvons, mais à quel prix, repousser l'inévitable, nos resources naturelles ne sont pas infinis et aprés l'exploitation actuelle, on pourra essayer de "tordre la serpillière" pour faire sortir les dernières gouttes.

Duport Claude | 18 juillet 2013 à 13h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Aucune confiance pour ces gouvernants actuels, d'hier comme aujourd'hui, qui laissent encore des poisons détruire nos abeilles, nos aliments, nos terres, air et et cours d'eau sous couvert de conclusions d'études faites par des commissionnaires intéressés ! Chacun connait dans son entourage des cas de leucémie d'enfants et tant d'autres cancers ... ce n'est pas seulement en en nous serinant que leurs traitements médicaux évoluent, que nous seront heureux !
Qu'ils agissent déjà là, avec plus de courage et d'éthique ! Et s'ils veulent des sous pour leur "voyage d'agrément( sory: étude)", qu'ils n'hésitent pas à payer leurs députés et sénateurs au proratas de leurs jours de présence à l'assemblée nationale ! Pourquoi aller si vite pour fracturer le bien de tous, et si lentement pour facturer les excès de quelques-uns ?

dom | 01 août 2013 à 07h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Micro-onduleur YC600, pour applications résidentielles et tertiaires APsystems