En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Des géotextiles pour enrayer la fonte des glaciers

Risques  |    |  Agnès Sinaï  |  Actu-Environnement.com
Des géotextiles pour enrayer la fonte des glaciers

L'entreprise TenCate Geosynthetics, spécialisée dans les géotextiles agricoles, a développé une nappe non tissée composée de filaments continus en propylène. Selon TenCate, « elle se révèle des plus efficaces en vue de protéger les glaciers du réchauffement climatique ».

Les atouts de cette nappe se veulent multiples : mise en œuvre sur des surfaces immenses, imputrescible, perméable à l'eau et à l'air, stabilisée aux UV et présentant une faible conductivité thermique, le géotextile TenCate Toptex® GLS 340 lutte contre la fonte de la glace, limite le glissement de la neige et réduit ainsi le risque d'avalanche.

L'expérimentation est lancée depuis 2008. Chaque été, le glacier Presena, dans le nord de l'Italie, revêt un insolite manteau blanc : de spectaculaires nappes réfléchissantes habillent ses pentes pour le protéger du soleil. 30 000 m2 ont ainsi été recouverts la première année, aujourd'hui ce sont 100 000 m2 de non-tissé qui se déploient à une altitude comprise entre 2700 et 3000 mètres.

L'enjeu est de ralentir la fonte du glacier qui, depuis 1993, a perdu plus d'un tiers de son volume. Une fois en place, ces bandes présentent l'avantage de se confondre avec la neige, presque invisibles. « Et ceci, sans impacter la flore et la faune très sensibles des régions alpines », se targue l'entreprise.

Ce tapis de protection des glaciers a pour ambition de réduire le risque d'avalanche grâce à sa surface rugueuse sur laquelle l'eau de pluie s'écoule.

Sa réflectivité induite par sa couleur blanche réduit le réchauffement par les rayons du soleil, et ce, à long terme car TenCate Toptex® GLS estime afficher une grande stabilité aux UV qui se double d'une résistance optimale à la traction. Une forme de géo-ingéniérie douce.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Agnès Sinaï

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager