En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La géothermie poursuit sa croissance en France

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Le ministre du développement durable Jean-Louis Borloo a réuni le 4 octobre sur le site de l'aéroport d'Orly (94), le Comité national de la Géothermie lancé en juillet dernier, afin d'accélérer le développement de cette énergie en France.

Selon le ministère, la France possède le 2ème parc de production européen, avec une capacité de 16,5 MWe, derrière la Suède. Cette production a augmenté de 66 % ces deux dernières années, et dépasse 1 million de tonnes équivalent pétrole (Mtep), avec le développement des pompes à chaleur. Le nombre de foyers équipés de ce dispositif a été multiplié par 7,5 depuis 2006, passant de 75.000 à 565.000 fin 2009.

Pour atteindre l'objectif de 23 % d'énergies renouvelables dans le mix énergétique en 2020, la France compte sur cette énergie. Sa production devrait être multiplié par 6 en dix ans et pourrait représenter 10% de l'augmentation de la production d'énergie renouvelable (20 Mtep) fixé par le Grenelle en 2020. Pour atteindre cet objectif ''ambitieux'', le Gouvernement vise l'équipement de 2 millions de foyers en pompes à chaleur. Ce qui représente un investissement de 15 à 20 milliards d'euros. Le secteur pourrait mobiliser plus de 80.000 emplois en 2020 contre 14.000 actuellement.

Le projet d'Orly opérationnel fin 2010

L'aéroport d'Orly sera de son côté bientôt chauffé à la géothermie. Ce projet, lancé par Aéroport de Paris (ADP), consiste à creuser deux forages à plus de 1.700 mètres de profondeur pour profiter de l'eau chaude présente dans le sous-sol à 74°C qui sera injectée dans le circuit de chauffage de l'aéroport avant de ressortir, à une température de 45°C pour être réinjectée dans le sol grâce au deuxième forage. La centrale devrait permettre dès fin 2010 de chauffer les deux terminaux de l'aéroport, et d'économiser 9.000 tonnes de CO2 par an.

Réactions2 réactions à cet article

 
Clarifier les appelations

La géothermie décentralisée est probablement notre meilleure source d'énergie renouvelable surtout parce qu'elle n'est pas intermittente.
Il serait important de clarifier les definions
A) Chaufage direct par eau chaude pompée des profondeur? Solution simple quand le gisement d'eau chaus est accessible
B)Chauffage par pompe a chaleur et puit. C'est une excellente solution ; Quand je m'informe sur ce qui se passe en Europe j'entend surtout parler de cette solution en Suède en Allemagne et en Suisse
C) Chauffage par pompe a chaleur et conduites enterrées a faible profondeur Ce n'est plus de la vraie geothermie car la temperature des conduites ainsi enterrées est la temperature moyenne dans l'année du sol car a cette faible profondeur l'énergie reçue par le flus géothermique est tres faible

Jean-Marie | 08 octobre 2010 à 10h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Clarifier les appelations

Et pompe à chaleur aérothermique, considérée (et vendue aux particuliers) comme de la géothermie, c'est vraiment du grand foutage de ...
Dire que les particuliers se sont massivement équipés en pompe à chaleur lors de l'inauguration d'une vraie station géothermique, ou comment embobiner tout le monde dans un mélange des genres totalement hors de propos, sacré Jean-louis !

Tombour | 14 octobre 2010 à 16h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager