Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le Gifam lance une plateforme pour regrouper l'ensemble des indices de réparabilité

Déchets  |    |  P. Collet

Le Gifam annonce le lancement d'une plateforme d'information consacrée à l'indice de réparabilité. Accessible à l'adresse monindicedereparabilit.fr, elle a vocation à centraliser l'ensemble des indices de réparabilité, qu'il s'agisse de produits vendus par les adhérents de ce groupement professionnel des marques d'appareils pour la maison ou par d'autres acteurs. Cette centralisation doit améliorer l'information des consommateurs et assurer un meilleur partage de celle-ci avec les distributeurs qui sont tenus de l'afficher. Les utilisateurs peuvent choisir une catégorie, une marque et une référence pour obtenir l'ensemble des caractéristiques relatives à la réparabilité.

L'indice de réparabilité couvre, depuis le 1er janvier 2021, cinq produits : les lave-linge à hublot, les smartphones, les ordinateurs portables, les téléviseurs et les tondeuses, rappelle le Gifam. Le 4 novembre prochain, s'y ajouteront les lave-linge à chargement par le dessus, les lave-vaisselle, les aspirateurs (filaires, non filaires et robots) et les nettoyeurs à haute pression.

Une information impartiale

Le Gifam s'est associé à Agoragroup, spécialisé dans les solutions de soutien aux services après-vente, « pour créer une plateforme d'information de référence recensant l'ensemble des appareils soumis à l'indice de réparabilité ». Et de préciser que « l'information dispensée sera impartiale, sans classement ou mise en avant arbitraire des produits, afin que le consommateur puisse faire son choix en disposant d'informations complètes ».

Concrètement, Agoragroup a créé une plateforme qui répertorie en un espace unique un maximum d'indices de réparabilité. Les producteurs d'équipements peuvent décider d'être partenaires et fournissent alors les indices correspondant à leurs produits et le détail des notes. Pour l'instant, 28 d'entre eux ont choisi de le faire et de financer le service (sans qu'Agoragroup en tire profit). Ces producteurs ont la possibilité de mettre à jour en temps réel les données sur leurs produits. Ils peuvent ainsi faire de la plateforme un point de référence pour fournir les informations nécessaires à la présentation de leurs produits sur les lieux de vente.

Les informations des partenaires sont complétées par une collecte des indices des produits manquants. Cette information étant rendue publique par les distributeurs, sa collecte est possible. Mais personne n'avait entrepris de le faire, explique le Gifam. Bien sûr, ces indices seront potentiellement moins à jour.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Bennes basculantes GS hauteur réduite pour collecte de copeaux métalliques GOUBARD
ECOPAD : un outil pour faciliter la gestion des apports et des bennes HORANET