Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'interconnexion entre la France et l'Espagne reçoit une subvention européenne record

Energie  |    |  P. Collet

Les Etats membres de l'Union européenne ont approuvé ce jeudi 25 janvier la proposition de la Commission visant à investir 873 millions d'euros dans 17 grands projets européens (1) d'infrastructures énergétiques, annonce l'exécutif européen.

L'essentiel de cette aide bénéficiera à la nouvelle interconnexion entre la France et l'Espagne (projet Golfe de Gascogne) qui recevra une subvention de 578 millions d'euros. Cette ligne à haute tension "constitue une avancée importante vers la fin de l'isolement de la péninsule ibérique par rapport au reste du marché européen de l'énergie", explique la Commission, précisant que l'aide versée est la plus importante jamais accordée au titre du mécanisme pour l'interconnexion en Europe (Energie).

Le projet comprend l'installation d'une ligne sous-marine longue de 280 km dans la fosse de Capbreton (Landes). La partie terrestre française sera entièrement souterraine. Avec cette nouvelle ligne, la capacité d'interconnexion entre les deux pays doublera presque, passant de 2.800 mégawatt (MW) à 5.000 MW. Cela "permettra à l'Espagne de se rapprocher de l'objectif d'interconnexion de 10%, le niveau actuel étant de 6%".

680 millions dédiés aux infrastructures électriques

Au total, huit des projets retenus concernent le secteur de l'électricité. Ils bénéficieront de 680 millions d'euros d'aides. L'Allemagne bénéficiera d'une enveloppe de 70 millions d'euros pour démarrer la construction du projet SuedOstLink qui consiste à poser 580 kilomètres de câbles à haute tension entièrement souterrains. "Cette ligne de transport électrique établira la liaison dont le pays a un besoin urgent entre l'énergie éolienne produite dans le nord de l'Allemagne et les pôles de consommation situés dans le sud du pays."

Les neuf autres concernent le gaz naturel et se partageront 193 millions d'euros. L'introduction du gaz à Chypre (projet CyprusGas2EU) recevra une subvention européenne de 101 millions d'euros. L'objectif doit notamment permettre "de réduire la pollution atmosphérique et les émissions en permettant le passage du fioul lourd au gaz pour la production d'électricité". Le projet STEP, qui vise à créer un nouveau point d'interconnexion gazière entre la France et l'Espagne, recevra 1,7 million d'euros pour réaliser une étude dans le cadre de la procédure d'octroi de permis.

S'agissant de la destination des subventions, la commission indique que les fonds seront principalement consacrés à la construction de quatre infrastructures (723 millions d'euros). Les treize autres projets recevront 150 millions pour réaliser des études.

"Des lignes électriques et des gazoducs bien interconnectés constituent la colonne vertébrale d'un marché énergétique européen intégré qui s'appuie sur le principe de solidarité", justifie la Commission. Les fonds utilisés pour financer ces projets proviennent du programme européen de soutien aux infrastructures transeuropéennes, le Mécanisme pour l'interconnexion en Europe.

1. Télécharger la liste des projets d'infrastructure énergétique retenus par l'UE
https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-30528-projets-finances-ue-electricite.pdf

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

OLCT 20 - Détecteur fixe de gaz Teledyne Gas and Flame Detection
Parafoudres destinés à la protection des installations Photovoltaïques CITEL