En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bilan Macron : le gouvernement fait-il "marcher" l'écologie ?

Énergie, climat, biodiversité, agriculture... quelles sont les avancées ? De l'opinion publique aux associations, beaucoup estiment que les arbitrages gouvernementaux contrastent avec l'urgence écologique. On en débat sur ce nouveau plateau.

Plateau-TV  |  Gouvernance  |    |  Marie Jo SaderActu-Environnement.com

Un an s'est écoulé depuis l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République et l'heure est au bilan pour cette première année de quinquennat. L'abandon du projet d'aéroport Notre-Dame des Landes a sans doute été le signal le plus fort en faveur de l'environnement et les associations n'ont pas manqué de la saluer. Mais il contraste avec de nombreux arbitrages gouvernementaux qui ne vont pas dans le sens de l'urgence écologique : loi Elan en faveur de l'accélération de l'urbanisme au détriment de la lutte contre l'artificialisation des sols, report de l'objectif de réduire à 50% la part du nucléaire dans le mix énergétique d'ici 2025, ou encore feu vert à l'importation de 300.000 tonnes d'huile de palme par le groupe Total. Nombreuses sont les décisions qui contrastent avec les objectifs fixés par la loi sur la transition énergétique et l'Accord de Paris, et avec la nécessité de préserver une biodiversité en péril. Autant de contradictions qui font que des mesures prises en faveur de l'environnement comme la hausse de la fiscalité carbone, ou le relèvement du volume annuel des appels d'offre pour le photovoltaïque passent inaperçues. La décision récente de l'Assemblée de ne pas fixer de date de sortie du glyphosate dans le nouveau projet de loi sur l'agriculture est venue assombrir un peu plus le premier bilan des actions d'Emmanuel Macron, lui qui avait promis que la France abandonnerait cet herbicide d'ici trois ans si des alternatives étaient trouvées.
Celui qui voulait faire de l'écologie un des piliers de sa politique d'investissement est-il vraiment au service de la cause environnementale ? Marie Jo Sader en débat avec ses invités :

Anne Roubet
Présidente de l'association Transition écologique en marche. Association qui réunit les personnes à l'origine du volet environnemental du programme d'Emmanuel Macron
Loïc Prud'homme
Député La France Insoumise de Gironde. Membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire

Réactions2 réactions à cet article

 

C'est sûr que quand on est "en responsabilité", la pratique du YAKAFOKON relève de l'impossible. Certains ex-écolos s'en rendent compte et font la gueule (cf. notre hélicologiste national). Les futurs ex-écolos s'en rendent compte.
Quant à LFI, on peut lui suggérer d'émigrer au Vénézuela, société parfaite promue par le Guide Suprême... Il apprendra la transition par la sortie effective des hydrocarbures résultant d'une politique inepte...

Albatros | 04 juin 2018 à 14h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il est symptomatique de constater qu'il faut attendre la 25 °minute pour entendre prononcer le mot de nature !Ce sera d'ailleurs la seule fois alors que les questions du climat ont occupé le tiers de l'émission .Faut-il redire que le climat ne doit pas cacher la forêt ,ni les oiseaux (au fait ,la chasse ? on n'en parle pas ?)ni les insectes .
Enfin la personne avocate du gouvernement s'en tient le plus souvent à demander que l'on attende . Combien ? 4 ans ou les calendes grecques ?Tous les acteurs de la protection des paysages et des animaux constatent le dédain dont ils sont l'objet dans les commissions officielles ,celles des Sites par exemple .

sirius | 04 juin 2018 à 16h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Marie Jo Sader

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…