Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Greenpeace : Apple fait ''ses premiers pas vers l'éco-conception''

Déchets  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
L'organisation écologiste Greenpeace, qui avait vivement critiqué l'Iphone en octobre dernier, a salué le 17 janvier les premiers pas vers l'éco-conception d'Apple dont le dernier ordinateur ultra-fin, le ''MacBook Air'', a été conçu sans arsenic ni mercure.

Greenpeace explique que ce portable, sans traces de mercure ni d'arsenic, va au-delà des exigences de la réglementation européenne RoHS (Restriction des substances dangereuses) qui permet, sous régime d'exemption, certains usages de ces toxiques. Apple place la barre plus haute pour les industries concurrentes, souligne l'organisation environnementale. Dans ce nouvel ordinateur, a précisé Greenpeace, pas de retardateurs de flamme bromés (RFB) ni de PVC, un plastique chloré, dans le câblage de la carte mère qui constitue une grande avancée même si ce n'est pas une première car Sony l'a déjà réalisé sur plusieurs modèles de sa gamme d'ordinateurs portables, Vaio, constate Greenpeace.

Apple est sur la bonne voie. Elle doit maintenant généraliser cette nouvelle démarche d'éco conception à tous ses produits, qu'ils soient anciens ou nouveaux, a déclaré Yannick Vicaire, chargé de campagne Toxiques à Greenpeace. Le ''couac'' de l'iphone, une innovation loin de toute préoccupation écologique, prouve que nous devons maintenir notre pression et continuer à motiver Steve Jobs le patron d'Apple dans cette voie, a-t-il ajouté. Le MacBook Air n'est pas encore complètement exempt de substances chimiques nocives, mais Apple se place aujourd'hui en position de doubler ses concurrents en matière de conception écologique, a conclu Yannick Vicaire.

A la suite d'une campagne de 50.000 ''cyberactivistes'', Apple s'était engagé à éliminer de ses produits, d'ici à fin 2008, les substances nuisibles à l'environnement et à la santé et allait se mettre au recyclage, a rappelé Greenpeace.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager