Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Grenelle 2 : les expérimentations de péages urbains à nouveau autorisées

Gouvernance  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
À l'occasion de la commission mixte paritaire réunie mercredi 16 juin, les députés et sénateurs se sont entendus pour autoriser à nouveau l'expérimentation des péages urbains. Ajoutée par les sénateurs en octobre 2009, cette disposition avait été supprimée par l'Assemblée nationale en mai dernier. ''Outre que le péage urbain dans les agglomérations de plus de 300.000 habitants génère des inégalités sociales, la logique du Grenelle tend à éviter l'étalement urbain donc le mitage que favoriserait, au contraire, l'adoption de l'article 22 quater [ndlr : relatif à la création de péages urbains]'', avait justifié Serge Grouard rapporteur du texte pour la Commission du Développement Durable.

Au final, les collectivités pourront si elles le souhaitent tester la mise en place d'un péage urbain ce qui satisfait l'Association des Maires de Grandes Villes de France qui y voit un moyen supplémentaire au service de la mobilité urbaine : ''ce droit à l'expérimentation peut permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique responsable de 30.000 morts prématurés chaque année'', explique Michel Destot, Président de l'AMGVF, Député-Maire de Grenoble. Toutefois, il ajoute que ''ce droit à l'expérimentation ne doit pas être socialement discriminant et nécessite le développement de transports alternatifs au service des populations concernées''.

Le Groupement des autorités responsables de transport (GART) a également salué la décision : ''Il était en effet indispensable de donner les leviers juridiques, techniques et financiers aux collectivités pour leur permettre d'engager une politique volontariste en faveur du développement des modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle'', explique le GART.

Réactions2 réactions à cet article

 
Enfin une sage décision

Voila un excellent moyen de limiter le traffic dans les villes. Espérons que le montant du péage soit suffisamment élevé pour générer la question suivante:
Est il vraiment valable que je prenne la voiture ce jour pour circuler en ville?

arthur duchemin | 18 juin 2010 à 10h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 
on rétablit l'octroi !

A quand les fortifications pour repousser les sarrazins ?,voilà une mesure qui va plaire au petit commerce traditionnellement présent en centre ville;encore une fois la règle du ni-ni s'impose en notre République c'est à dire ni imposer,ni interdire,le terrain d'experience est ouvert aux Maires qui souhaiteraient développer le transport alternatif,et le chant participatif: "ma grand-mère fait du vélo ".

ECCE HOMO | 18 juin 2010 à 10h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager