Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Grenelle : le MDRGF s'inquiète d'amendements sur les pesticides

Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
Alors que les sénateurs entament l'examen en première lecture du projet de loi « Grenelle I », le Mouvement pour le respect des générations futures (MDRGF) dénonce des amendements visant à limiter la réduction de l'usage des pesticides dans l'agriculture. Après tant de renoncements sur divers point du Grenelle, l'adoption d'amendements au Sénat visant à affaiblir encore l'objectif de réduction de 50% des pesticides ou celui de suppression des substances les plus préoccupantes constituerait une véritable provocation qui ne pourrait que provoquer la rupture du dialogue avec les organisations écologistes ayant contribué constructivement au travail commun sur le projet Ecophyto 2018 depuis plus d'un an. Nous espérons que le Sénat saura préserver l'équilibre du texte en ne soutenant aucun de ces amendements rétrogrades, déclare François Veillerette dans un communiqué.

Le MDRGF s'inquiète notamment de l'amendement 490 déposé par le sénateur de Lot-et-Garonne Daniel Soulage soutenu par le Groupe Union centriste qui vise à introduire des exemptions à l'objectif de réduction, notamment pour les cultures dites mineures et de l'amendement 228 déposé par les sénateurs communistes car il supprime l'objectif chiffré de réduction de l'usage des pesticides.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Conseil en résilience environnementale LPA-CGR avocats