Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Grenelle de la mer : lancement des chantiers opérationnels

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet
Le ministre du Développement durable Jean-Louis Borloo a lancé le 6 novembre les ''chantiers opérationnels'' destinés à définir les modalités ''concrètes'' de mise en œuvre des 137 engagements du Grenelle de la Mer, pris en juillet dernier au sein d'un Livre bleu.

Ces engagements regroupent ''plus de 500 mesures en faveur d'un développement durable des activités maritimes qui garantissent à 100% la protection de la mer'', a souligné le Ministère du développement durable.

Lancé en février dernier, le Grenelle de la Mer est destiné à définir une stratégie maritime nationale à long terme. Réunissant autour d'une même table, experts, représentants des syndicats, du patronat, de l'Etat et des associations et ONG de protection de l'environnement, les équipes ont travaillé plusieurs mois sur l'élaboration de propositions pour traiter des grands enjeux liés à la mer et au littoral, à la préservation des milieux et à l'exploitation durable de ses ressources.

Le développement des aires marines protégées, l'élaboration du navire et du port du futur, le lancement du plan ''Energie bleues'' ou encore l'évolution du régime d'indemnisation des dommages causés par les marées noires et la création d'un fonds macro-déchets figurent parmi les engagements que devront mettre en œuvre les différents acteurs regroupés au sein des 18 ''chantiers opérationnels''. Les résultats des travaux sont ''pour l'essentiel'' attendus avant fin février 2010.

Réactions1 réaction à cet article

 
Enfin, on priorise l'essentiel

Enfin, les humains regardent les problèmes de pollution des océans en face. Après avoir fait, le triste constat,agissons vite et efficacement. Rassemblons les compétences nécessaire pour restaurer les sites, mobilisons, tous ceux qui sont volontaires (formons les chômeurs, qui s'enlisent dans la crise) et sollicitons les associations de protection de la nature, qui possèdent des armées de volontaires. La pollution marine est un problème planétaire et une action globale est indispensable (que font les autres pays ?). A-t-on penser aussi, dans le grenelle de la mer, à apporter une solution à cette plaque de macro-déchets gigantesque,au large de Hawaî, le Gortex (grand comme 3 fois la france) et qui tue, chaque année,des millions d'oiseaux et d'animaux marins et indirectement empoisonne les humains ?

océane | 10 novembre 2009 à 12h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager