Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Guadeloupe : une feuille de route pour accompagner le nouveau syndicat des eaux

Eau  |    |  Dorothée Laperche

Porteur de beaucoup d'espoir, le nouveau Syndicat mixte de gestion de l'eau et de l'assainissement de Guadeloupe (Smgeag) n'a, pour l'instant, pas fait évoluer la situation sur l'île, confrontée à une crise d'accès à l'eau et l'assainissement. « Des moyens inédits sont déployés, dont une mission interministérielle qui travaille sur le besoin d'accompagnement du Smgeag », avait assuré le ministère chargé des Outre-mer dans un tweet, le 25 octobre.

Un nouveau pas est à nouveau franchi, avec la signature, mardi 8 novembre, d'une feuille de route conjointe entre l'État, la Région, le Département et le Smgeag. Celle-ci prévoit la poursuite de la structuration du syndicat, avec la mise en place d'un plan de retour à l'équilibre financier, la mise en œuvre d'un comité de pilotage resserré entre les quatre signataires, la réalisation d'une liste des travaux d'urgence et des réseaux à renouveler en priorité et l'assistance technique des services de l'État sur les missions prioritaires. Le tout accompagné de la promesse « d'un soutien exceptionnel et massif de l'État pour accompagner le Smgeag vers le retour à l'équilibre financier ». L'organisme a en effet hérité d'un grand nombre de salariés issus de la dissolution du Syndicat intercommunal d'alimentation en eau et d'assainissement de la Guadeloupe (Siaeag) et de ses dettes bancaires.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]