Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Un guide de l'Orse sensibilise les entreprises aux enjeux liés à la forêt

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

« Tous les secteurs doivent se sentir concernés par la problématique forestière, même ceux étant a priori éloignés de la filière forêt-bois. Nos chaînes de valeur dépendent toutes d'une façon ou d'une autre des ressources fournies par la forêt et les pratiques d'agroforesterie sont à la portée d'un grand nombre d'entreprises ! » déclare Hélène Valade, présidente de l'Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (Orse). Fruit de six de mois de travaux, le nouveau guide que l'Orse a réalisé met en avant les bonnes pratiques d'entreprises de secteurs très variés (vins et spiritueux, gestion d'actifs, infrastructures...) en matière de préservation de la forêt. « De la définition même du terme forêt, aux financements qui lui sont alloués, en passant par le rôle de la filière bois et la réglementation, tout est traité avec pédagogie comme fil conducteur » dans le document, indique l'Orse.

Côté réglementation, l'Observatoire de la RSE rappelle notamment que, depuis l'obligation faite à certaines entreprises de publier une déclaration de performance extra-financière (DPEF), la question des forêts et de la déforestation les concerne à présent. « Les forêts ne sont pas directement nommées, cependant l'obligation d'information en termes d'utilisation durable des ressources et de protection de la biodiversité suppose une prise en compte des enjeux liés à la forêt et à la déforestation par les entreprises dans leurs déclarations », explique-t-il dans son guide.

En mars dernier, l'Orse, l'Institut français des administrateurs (IFA) et le cabinet de conseil PwC ont présenté leur baromètre consacré à la prise en compte des enjeux de la RSE par les conseils d'administration. Seuls 27,2 % des administrateurs ont déclaré que ceux liés à la biodiversité faisaient « l'objet de discussions en conseil ».

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Les solutions LRQA en faveur de la RSE LRQA France SAS