En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Trois guides pour mettre en œuvre les trames vertes et bleues

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Le comité opérationnel ''Trame verte et bleue'' du Grenelle (COMOP TVB), chargé, depuis fin 2007, de définir les conditions de mise en œuvre de ces trames, vient de remettre au ministère du Développement durable trois guides méthodologiques à destination des services de l'Etat, des régions et des gestionnaires d'infrastructures linéaires de l'Etat (Sociétés concessionnaires d'autoroutes, Réseau Ferré de France, Voies Navigables de France,…).

Les trames vertes et bleues prévoient la mise en place de corridors écologiques reliant des zones protégées d'ici à 2012 en France. Ces guides, en ligne sur le site du ministère, préfigurent les prochains décrets d'application de la loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010 qui visent notamment l'élaboration d'orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques. Ces dernières devant être prises en compte par les schémas régionaux de cohérence écologique élaborés par l'Etat et la région avant fin 2012. La loi Grenelle 2 prévoit en outre la ''prise en compte'' des trames vertes et bleues dans les projets d'infrastructures linéaires de l'Etat. Ces infrastructures n'auront donc pas à être compatibles avec ces trames.

Des guides incomplets, selon FNE

Mais Maxime Paquin, chargé de mission TVB à France Nature Environnement (FNE) juge que ces guides méthodologiques ''ne sont pas aboutis''. Selon lui, plusieurs points des guides ''choix stratégiques'' et ''méthodologie'' poseraient ''encore problème et doivent donc évoluer, tandis que le guide ''TVB et infrastructures de transport'' est à réécrire pour donner un nouveau souffle en matière de conception des infrastructures depuis la loi Grenelle 1'', a-t-il estimé dans un communiqué.

A la veille de la dernière réunion du COMOP TVB le 15 septembre, la fédération d'associations a appelé le gouvernement à contribuer aux moyens ''juridiques et financiers'' pour construire ''cet outil d'aménagement du territoire''. FNE demande ''de créer des dispositions spécifiques en matière de droit de l'urbanisme pour la préservation des espaces TVB'' et de ''prévoir les financements qui permettront son déploiement''. FNE appelle aussi à mettre en œuvre une ''méthode d'élaboration'' des projets d'infrastructures de transports, ''et notamment des Lignes à Grande Vitesse, qui permettra d'intégrer la biodiversité dès l'amont puis lors de toutes les phases de conception''. Pour Christophe Aubel, responsable du Pôle biodiversité, il faut aussi ''aider les communes, notamment (...) peu peuplées, qui sont de plus en plus nombreuses à s'investir, à réaliser l'inventaire de leur patrimoine naturel pour préparer la TVB''.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager