En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Guide high-tech responsable de Greenpeace : Nokia garde la tête du classement

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Greenpeace a publié le 30 septembre, une nouvelle édition de son classement ''Pour une high-tech responsable'' qui classe les dix-huit principaux fabricants mondiaux d'électronique selon leur politique environnementale.

Ce guide attribue une note sur 10 aux dix-huit plus gros fabricants mondiaux de téléphones mobiles, d'ordinateurs, de téléviseurs et de consoles de jeu, en fonction de trois critères : consommation énergétique de leurs appareils, politique en matière de substances chimiques et gestion des déchets/recyclage.

Pour cette nouvelle édition, Apple et Hewlett Packard ont gagné des points. Le premier a semble-t-il fait preuve de plus de transparence concernant ses émissions de gaz à effet de serre, tandis qu'Hewlett Packard a mis sur le marché un PC pratiquement exempt de PVC (chlorure polyvinylique ou de plastique vinyle) et de retardateurs de flamme. Seulement l'unité et le câble d'alimentation d'énergie contiennent toujours ces substances dangereuses.

Mais c'est Nokia qui reste en tête du classement, avec une note de 7,5 sur 10, suivie de Samsung avec 6,9, de Sony Ericsson avec 6,5 et de Philips qui saute de la 7ème à 4ème place avec 5,9 points. Sony a également grimpé dans le classement de la 12ème à 8ème place.

Parmi les mauvais élèves du classement, on retrouve LGE qui descend de la 4ème à la 11ème position pour avoir retardé la suppression des substances dangereuses de ses produits. Fujitsu n'obtient que 2,7/10 et rattrape Lenovo aux dernières places du classement.

Réactions1 réaction à cet article

 
Collecte de piles

Bonjour,
pour information, depuis l'année dernière j'ai mis en place la collecte de piles dans notre collège grâce à l'organisme Screlec. Il propose un kit cléf en main avec des possibilités de collecte, d'information et d'enlèvement.Nous avons profité de cette occasion pour faire des opérations de sensibilisations dans les écoles primaires du secteur. Ceci nous à permis de collecter 51 kg de piles l'année dernière.
L'idée serai que ces points de collectes se généralise dans tous les établissements scolaires avec des opération de communication pour la semaine du développement durable.
Bonne journée

Christian | 05 octobre 2009 à 15h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager