Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La hausse du COS sera cumulable avec la majoration déjà accordée aux logements performants

Aménagement  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

A l'occasion du Conseil des ministres du 8 février, le secrétaire d'Etat chargé du logement a présenté le projet de loi relatif à la majoration des droits à construire annoncé le 29 janvier par le Président de la République. Le texte majore de 30 % les droits à construire qui résultent de l'application des règles des plans d'occupation des sols et des plans locaux d'urbanisme afférentes au gabarit, à la hauteur, à l'emprise au sol et au coefficient d'occupation des sols.

Le texte précise surtout que cette hausse sera cumulable avec les mécanismes de majoration déjà existants notamment pour les logements performants sur le plan énergétique qui bénéficaient déjà d'un bonus de 30%.

Cette mesure sera limitée dans le temps (trois ans) et les communes ou les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) pourront s'opposer à l'entrée en vigueur automatique de la mesure. Le gouvernement précise toutefois que "si les communes et les EPCI saisissent les possibilités offertes par ce texte, elles ouvriront un potentiel de constructions supplémentaires de 40.000 logements par an".

Réactions1 réaction à cet article

 

Est ce compatible avec la stratégie nationale en faveur de la biodiversité ?

Pierres | 09 février 2012 à 10h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

CYPETherm Cometh, logiciel pour réaliser des SED dans un workflow BIM CSTB