En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les émissions de CO2 du secteur de l'énergie ont augmenté de 1,7 % en 2018

Energie  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

En 2018, les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont augmenté de 1,7 %, pour atteindre 33 gigatonnes (Gt), annonce mardi 26 mars l'Agence internationale à l'énergie (AIE). Cette hausse est la conséquence d'une demande énergétique en hausse de 2,3 % sur un an, soit "le rythme de croissance le plus rapide des dix dernières années". Cette "performance exceptionnelle [est] tirée par une économie mondiale robuste et des besoins en chauffage et climatisation de plus en plus importants dans certaines régions".

La demande a augmenté pour tous les combustibles, explique l'AIE. C'est particulièrement vrai pour les combustibles fossiles qui ont répondu à près de 70 % de la croissance de la demande énergétique mondiale. "Le gaz naturel est devenu le combustible de choix, enregistrant les gains les plus importants et représentant 45 % de la hausse de la consommation d'énergie", détaille l'AIE, précisant que la demande a été particulièrement soutenue aux Etats-Unis et en Chine.

L'Agence pointe aussi la progression du charbon dans la production d'énergie qui explique un tiers de la hausse des émissions mondiales de gaz à effet de serre du secteur énergétique. Ce dynamisme est dû essentiellement aux nouvelles centrales à charbon construites en Asie. Ce continent représente dorénavant "la majeure partie" de la capacité de production au charbon. L'Agence laisse entendre que cette situation devrait perdurer longtemps : les centrales à charbon asiatiques affichent un âge moyen de 12 ans, pour une durée de vie moyenne de près de 50 ans.

S'agissant des renouvelables, l'AIE explique qu'en 2018 la production d'énergie solaire et éolienne a progressé à un rythme à deux chiffres. Le solaire a notamment progressé de 31 %. "Néanmoins, cela n'a pas été suffisamment rapide pour répondre à la demande croissante d'électricité dans le monde, ce qui a également entraîné une augmentation de la consommation de charbon."

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…