Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Hiver 2022 : le gouvernement déroule le plan de bataille du Conseil de défense sur l'énergie

Energie  |    |  Félix Gouty

Ce 2 septembre, le gouvernement a convoqué le Conseil de défense et de sécurité nationale sur l'énergie. Son objectif est de définir les orientations les plus stratégiques des actions à mener pour affronter l'hiver prochain. Il en est ressorti un « appel à la responsabilité collective » de réaliser, dès aujourd'hui, des « efforts proportionnés et raisonnables », résume Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique.

Cette ambition se traduira, d'une part, par la mise en œuvre du plan de sobriété énergétique, annoncé par le gouvernement au début de l'été. Les recommandations issues des groupes de travail et remontées par l'administration publique, les entreprises ou encore les collectivités seront partagées au public « dès la semaine prochaine » et participeront à construire les déclinaisons sectorielles de ce plan. « Sa réussite nécessitera une mobilisation de tous pour une sobriété choisie, indispensable pour éviter des coupures subies cet hiver », rappelle la ministre.

Le gouvernement compte, d'autre part, sur la sécurisation de son approvisionnement énergétique. Concernant le gaz, les stocks français sont désormais remplis « à 92 %, c'est-à-dire quasiment à l'objectif, avec deux mois d'avance » (sur une réserve totale de 12,6 milliards de mètres cubes), notamment grâce à un « renforcement de la solidarité européenne » avec des pays voisins, comme l'Allemagne et l'Espagne. Du côté de l'électricité, EDF s'est engagée à redémarrer, avant le début de l'hiver, l'ensemble des 32 réacteurs nucléaires à l'arrêt. L'énergéticien prévoit de relancer un réacteur « chaque semaine, à partir du mois d'octobre », s'agissant d'abord des tranches inactives pour maintenance, puis de celles interrompues pour un problème de corrosion sous contrainte. Les opérations hivernales de maintenance seront, par ailleurs, reportées à la fin de l'hiver. RTE, le gestionnaire du réseau électrique, prendra en compte l'ensemble de ces facteurs dans le cadre de ses scénarios prévisionnels, présentés exceptionnellement le 14 septembre – deux mois avant son échéance annuelle.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Recharge Elec +, une qualification pour reconnaître le savoir-faire en IRVE Qualit'EnR
Solution de stockage d'électricité pour l'industrie et le tertiaire SMA